Daytona 1967.

26 novembre 2018

GP d'Abu-Dhabi à Yas Marina...

Dernier GP de cette longue saison.

Avec une seconde place de Vettel, et malheureusemnt un ab rapide de Raikkonen, pour son dernier Grand Prix chez Ferrari. Dommage.

 

 

Thank You Kimi. Grazie Mille.

2018-Abu Dhabi-SF71H-Raikkonen-dernier GP

 .

2018-Abu Dhabi

2018-Abu Dhabi-SF71H-Vettel

2018-Abu Dhabi-SF71H-Raikkonen

Demain mardi, lors des essais pour Pirelli, Charles Leclerc, sera officiellement titularisé comme pilote Ferrari.

Il sera ainsi le 135em pilote officel de la Scuderia en CM. F1.

Raikkonen, lui sera aux commande de la Sauber, qui l'avait vu débuté en 2001.

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 novembre 2018

Charles Leclerc, en Rouge...

L'an prochain, Jock Clear, actuellement directeur de l'ingénierie chez Ferrari, pourrait devenir l'ingénieur de course de Charles Leclerc. L'objectif est bien sûr d'accompagner le Monégasque pour ce qui sera sa toute première saison en rouge.

Jock Clear aborde-t-il ce nouveau défi avec excitation ou appréhension? On sait que Charles Leclerc sera très attendu dès Melbourne l'an prochain...

"Bien sûr, nous sommes très excités. Nous connaissons Charles depuis un moment maintenant, depuis qu'il fait partie de l'Académie Ferrari. Donc nous ne partons pas à l'aveugle en ce qui le concerne et clairement, lors de sa première saison en F1, il a montré un potentiel formidable. Il a livré des prestations géniales et tout le monde est excité par cette perspective."

"Tout le monde sait aussi quel genre de pression il devra supporter. Ce sera une situation très différente pour lui, mais c'est un défi pour nous aussi. Les gens se demandent souvent s'il est prêt. Eh bien, nous devons être prêts, nous aussi... Ferrari doit être prête pour franchir cette étape. C'est un choix courageux qu'a fait Ferrari et nous en sommes tous heureux. Nous devons être prêts à le soutenir comme il le faut."

"La relation avec Seb sera importante. Il nous faudra la gérer de manière très positive pour s'assurer que l'équipe dans son ensemble progresse - pas simplement Charles ou Seb."

Jock Clear choisit ainsi de mettre la pression aussi sur Ferrari, pour ne pas alourdir encore le poids des responsabilités sur les épaules de Charles Leclerc.

De son côté, Rob Smedley, le directeur de la performance de Williams - il quittera son poste à la fin de l'année -, a vécu la situation qu'aura à dompter Jock Clear. En effet, il fut l'ingénieur de Felipe Massa quand ce dernier débuta chez Ferrari... Quels conseils pourrait-il donner à son Jock Clear?

"C'était une situation assez différente à l'époque! Felipe était lui aussi passé de Sauber à Ferrari. Nous savons tous que dans ce cas, les attentes sont énormes, la pression augmente quand vous progressez sur la grille. En Italie, Ferrari est une religion en soi et donc cela crée son propre lot de soucis, de défis..."

"En 2006... nous avons juste poussé Felipe et lui avons dit de faire le job, de s'y habituer. Et nous avons réalisé très tôt que ça n'allait pas fonctionner. Donc nous avons légèrement changé notre management sur sa voiture au bout de trois courses, pour comprendre quels étaient les problèmes. Nous avons été réactifs pour l'aider à s'intégrer dans ce tout nouvel environnement. Il avait couru en F1, mais pas encore à ce niveau. Mais j'imagine que Ferrari a déjà préparé beaucoup de choses pour être entièrement proactive avec Charles, à commencer par les essais hivernaux et les premières courses. Je pense que Ferrari a été très intelligente dans sa communication. Ils ont dit que Charles était là pour apprendre, pour s'intégrer à l'équipe... Ils ont dit aussi que le futur de Charles ne serait pas décidé par la saison 2019."

"Il a beaucoup de talent, il a un futur brillant devant lui, c'est probablement le plus grand talent que nous avons vu arriver dans ce sport depuis un moment. C'est un plaisir de l'observer. Il le mérite. Si Ferrari gère son arrivée correctement, ce sera un immense succès."

 

 

.

 

.

 

.

Posté par SireBruno à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2018

GP du Bresil à Interlagos...

Malgré la belle troisième place de Raikkon, c'est une désillusion, pour Vettel, qui n'a rien pu faire, à la suite d'une panne d'un capteur.

Deux semaines après Hamilton, c'est Mercedes qui remporte le titre Constructeur.

2018-GP du Bresil-Interlagos

2018-Interlagos-SF71H-Raikkonen

2018-Interlagos-SF71H-Vettel

 

Il reste un Grand Prix à disputé, espérons que le saison se terminera come elle à commencer.

.
.
.

Posté par SireBruno à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2018

GP du Mexique, à Mexico...

Beau Grand Prix, avec une superbe course de Sebastian Vettel à l'attaque durant toute l'épreuve, mais...

ça n'a pas uffit pour aller à Interlagos et jouer une nouvelle chance.

Félicitations à Lewis Hamilton, pour sa superbe saison, qui mérite un titre acquis de haute lutte.

Lewis en route pour rejoindre Michael Scumacher ? car à l'heure actuel il figure parmi les trois Grands de la F1.

Max Verstappen qui remporte une magnifique victoire, jaamis inquièté, grimpe sur les plus sommets, et Kimi Raikkonen toujours là.

2018-19-Mexique

2018-Mexico-SF71H-Vettel

2018-Mexico-SF71H-Raikkonen

 

RdV à Interlagos, ou un titre Constructeur et toujours en litige.

.
.
.

Posté par SireBruno à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2018

24 octobre 1948: GP del Lago del Garda...

1948-Lac de Garda-166 SC-Bessana-24 octobre

1948-Lac de Garda-166 SC-Farina_Sterzi_Righetti-24 octobre-1

1948-Lac de Garda-166 SC-Farina_Sterzi_Righetti-24 octobre-2

1948-Lac de Garda-166 SC-Sterzi_Bianchetti_Bessana-24 octobre

1948-Lac de Garda-166 SC-Sterzi-24 octobre 1

 

1948-Lac de Garda-125 F1-06C-Farina-24 octobre

 

 

 

 

 


24-oct-1948 Circuito del Garda - Salo 1     Giuseppe "Nino" Farina 125 F1 "Compressore" 6 06C
24-oct-1948 Circuito del Garda - Salo 2     Comte Bruno Sterzi 166 SC Allemano 34 001S
24-oct-1948 Circuito del Garda - Salo 4     Soave Besana 166 C Spider 2 004C
24-oct-1948 Circuito del Garda - Salo 6     Clemente Biondetti/Ferdinando Righetti 166 SC 14 010C
24-oct-1948 Circuito del Garda - Salo 8     Prince Igor Troubetzkoy 166 SC 22 006i
24-oct-1948 Circuito del Garda - Salo n.p     Luigi "Gigi" Villoresi 166 F2 4  
               
                 
                 
                 
                 
                 

Posté par SireBruno à 04:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


22 octobre 2018

GP des Etats-Unis à Austin...

ça fait depuis Melbourne 2015 que j'attendais ce moment.

Un drapeau à Damiers qui efface toutes les déceptions d'une saison (qui n'est pas terminer) oû Ferrari et Vettel ont renvoyé le verdict à Mexico. .

Une Victoire de Kimi Raikkonen.

Une joie indescriptible.

Une joie Terrible comme avait dit Enzo Ferrari.

 

2018-18-Etats Unis

2018-10-21-Austin-SF71H-Raikkonen-1

2018-10-21-Austin-SF71H-Vettel

2018-10-21-Austin-SF71H-Raikkonen-2

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2018

GP du Japon, à Suzuka...

Cette fois, j'y crois plus. C'est fini pour cette saison. Peu-être une Victoire encore.

Terminer la saison en beauté avec une Victoire de Kimi...

 

2018-17-Japon

2018-Suzuka-SF71H-Raikkonen

2018-Suzuka-SF71H-Vettel

 

.

.

.

Posté par SireBruno à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2018

nouveau garagiste...

Pour me consolé...J'ai trouvé un nouveau garagiste, toutes mains...

 

Villaz-Garagiste toutes Mains

 

.

.

.

Posté par SireBruno à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

GP de Russie, à Sochi...

Les Courses se suivent... et les désillusions se répêtent.

Il reste cinq occasions à ne pas laisser filer (comme il sdisent chez Ferrari) mais comment faire quand chez Mercedes il terminent toujours devant.

 

2018-16-Russie

 

2018-Sochi-SF71H-Vettel

2018-Sochi-SF71H-Raikkonen

 

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2018

GP de Singapour, à Marina Bay...

Nouvelle enième énorme déception.
C'est la troisième fois cette saison, ou Ferrari devait réussir un doublé, et la troisième fois ou il reculent à chaque fois d'une place.
Et la troisième fois qu'Hamilton, (tout surpris) qui l'emporte.

Cette année (qui n'est pas encore terminer) ce résumera sans doute à: "Comment ne pas remporter deux titres mondiaux qui vous sont acquis"

Je ne comprends pas.

Déjà lors des Q3, Ferrari monte des gommes "Ultra" et se rend compte que ce n'est pas assez rapide.
Ils montent les "Hyper" pour le second run, et se place mais 3 et 5.
S'ils auraient monté les "Hyper" tout de suite, ils auraient pu amélioré leurs réglages pour la seconde sortie et se placer plus en avant.
Déjà là c'était compromis.
Et en course, ils stoppent Vettel beaucoup trop tôt. Et lui monte des gommes "Ultra", avec lesquelles il aura de la difficuté en fin de course...

Non, vraiment je ne vois pas et ne comprends pas.

Il reste six GP, mais pour pouvoir revenir sur Hamilton (qui me surprends à chaque week-end) il faudra remporter deux GP sans que le Britannique termine.

Vraiment, je ne vois pas.
À moins, bien sûr, que dieu existe, mais il n'existe pas.
Et puis pourquoi avantagerait-il Vettel aux dépend d'Hamilton!

Hamilton, qui à chaque Grand Prix me surprend, en Q3 et en Course.

Je crois bien que je suis en train de voir le meilleur pilote, qui est entrain de tous les surpassés.

Fangio, Clark, Lauda, Piquet, Prost, Mansell, Senna, Schumacher... oublier, ou presque.

 

 

2018-15-Singapour

2018-Singapour-SF71H-Vettel

2018-Singapour-SF71H-Raikkonen

 

.

 

.

 

.

Posté par SireBruno à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2018

Kimi Raikkonen lascerà il suo ruolo attuale...

11 Settembre 2018

Scuderia Ferrari comunica che, alla fine della stagione 2018, Kimi Raikkonen lascerà il suo ruolo attuale.

Durante questi anni, Kimi ha dato alla squadra un contributo fondamentale, sia in qualità di pilota, sia per le sue doti umane. Il suo ruolo è stato decisivo per la crescita del team e, al tempo stesso, è sempre stato un grande uomo-squadra.

In qualità di campione del mondo, rimarrà sempre nella storia e nella famiglia della Scuderia. Per tutto questo lo ringraziamo e auguriamo a lui e alla sua famiglia un futuro pieno di soddisfazioni.

2018-Monza-Raikkonen-podium

 

 Le Monegasque Charles Leclerc, sera aux côtés de Sebastien Vettel en 2019.

Kimi, ira deux années chez Sauber-Alfa Romeo, et bouclera la boucle, là ou il avait débuté en 2001.

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2018

GP d'Italie à Monza...

Quel immense déception...

Cette fois, je commence à penser qu'aussi bien Mercedes qu'Hamilton, sont parti pour rempoter un cinquième titre.
Pas parce qu'ils possèdent 25 et 30 pts d'avance, ça, ça se remonte avec 7 GP encore à disputer.
Mais parce qu'aussi bien Ferrari que Vettel commettent, (non pas trop) mais encore des erreurs.

Je n'étais pas dans le Box de la Scuderia, mais à mon avis ils ont stoppé Raikkonen trop tôt, il a fini avec des pneus à l'agoni. S'ils l'aurait laisser en piste plus longtemps, je pense qu'il aurait remporte ce Grand Prix.
En ce qui concerne Vettel, trop presser au départ, deux fois il a essayé de passer Raikkonen, la seconde lui à été fatal. Il l'a reconnu lui même.

Hamilton, n'a jamais lâcher Raikkonen, et ne l'a jamais attaquer. Il a attendu le moment propice, Une seule attaque réussi. C'est sûr que c'était (relativement) facile pour lui, qui était derrière et qui voyait les pneus arr de la Ferrari.
Chapeau Bas.

L'espoir est la dernière chose à mourir.

 

 

 

2018-14-Italie

 

2018-Monza-SF71H-Raikkonen

2018-Monza-SF71H-Vettel

La prestation de Lewis Hamilton hier à Monza a épaté son ancien équipier chez Mercedes, Nico Rosberg. Le Champion du monde 2016 estime que le Britannique a su déployer son meilleur pour venir à bout des Ferrari, qui jouaient à domicile.

"Lewis a piloté de manière incroyable. Quand on voit ce genre de course de sa part, c'est la raison pour laquelle il est considéré comme l'un des meilleurs de tous les temps. Il l'a démontré à bord d'une voiture qui était inférieure à la Ferrari."

"Il a parfaitement exécuté son départ et a réussi à avoir Sebastian, ce qui à fait commettre à ce dernier une énorme erreur, encore une fois, puis Lewis a réussi à dépasser Kimi plus tard. Cela ne peut pas être mieux. Hamilton pilote de manière phénoménale et il se trouve sûrement au sommet de sa carrière."

"Il a performé au moment crucial à Monza et a joué un bon coup aux Ferrari ce week-end alors que c'était course à domicile, où ils étaient les favoris."

Rosberg pointait du doigt avant même le départ les erreurs trop nombreuses de Ferrari. Monza en a encore été l'exemple selon lui.

"Avoir deux voitures en première ligne, c'est le genre d'opportunités qu'il faut utiliser contre Lewis. Et Vettel et Ferrari n'en profitent pas. Les deux Ferrari ont préféré se battre pour la tête plutôt que d'assurer les deux premières places après quelques virages."

"À chaque fois que Vettel a une opportunité, il la gâche complètement. Maintenant, il va y avoir quelques courses plus difficiles pour Ferrari sur le papier. Ce n'est pas top pour eux."

Pour Damon Hill, qui commentait la course de Monza aux côtés de Rosberg sur 'Sky Sports', "Ferrari a un problème et il s'appelle Lewis Hamilton. C'est la raison pour laquelle il vaut chaque centime qu'on lui donne. Sebastian Vettel a craqué sous la pression, il faut le dire."

Martin Brundle, encore un ancien pilote de F1, estime que Ferrari avait les voitures dans le mauvais ordre sur la grille.

"Je pense que Ferrari s'est plantée une épine dans le pied dès samedi, parce qu'ils auraient dû hisser Vettel en pole avec l'aspiration de Räikkönen. Mercedes a déjà montré à Hockenheim qu'ils étaient préparés à jouer le jeu en équipe, et cela s'est de nouveau produit à Monza, quand Bottas a permis à Hamilton de remonter sur Räikkönen. Cela aurait dû être Vettel en pole et Räikkönen derrière pour le défendre, les Rouges auraient alors été couverts."

"Je pense vraiment que chez Ferrari ils gâchent leurs chances. Et même à Hockenheim, ils auraient pu faire en sorte que Vettel passe Räikkönen plus facilement pendant la course."

SkySport

 

.
.
.
.

Posté par SireBruno à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 août 2018

de Louis C. Camilieri...

"Encore une fois, nous n'avons pris aucune décision pour le moment. Quand nous aurons pris cette décision, et il n'y a aucun délai, vous serez les deuxièmes, après l'équipe, à savoir. "

"Je connais très bien Kimi. C'est depuis longtemps un bon ami. Quant à prendre une décision, il s'agit d'une décision d'équipe. Dans la mesure où Maurizio Arrivabene est notre directeur d'écurie, c'est en fin de compte à lui que reviendra la prise de décision. Mais nous allons en discuter. Dès que nous saurons, nous vous dirons."

Camilleri souligne toutefois que l'heure n'est plus à opérer de grands changements chez Ferrari, et salue le travail accompli par l'équipe en 2018.

"L'équipe est lancée sur un bel élan. J'en suis heureux. C'est une grande équipe et je ne m'attends à aucun changement majeur. Je caresse l'ambition, comme tout le monde, de gagner les titres."

 

 

C'est ce que j'ai toujours soutenu et dis. Il n'est pas l'heure des changeemnts.

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2018

GP de Belgique à Spa-Francorchamps...

Les erreurs du samedi coûtent chère... Très chère.

Sans cette énorme erreur du Stands lors des qualifs, ou l'on a décidé de mettre 3 tours de carburant dans la SF71H de Rakkonen, il serait partit soit en 1ère ligne, soit sur la seconde. Avec la rapidité qu'il a montré durant tout ce week-end, il aurait pu décrocher la Pole.

Et il n'aurait pas été touché par Ricciardo lors de l'envolée d'Hulkenberg.

Maurizio Arrivabene l'a dit: " Le Stand fait quelquefois des erreurs, comme le Pilotes, nous sommes des Hommes, pas des Robots. Mais ces choses ne doivnet plus arriver"

 

 

2018-13-Belgique

2018-Spa Francorchamps-SF71H-Vettel

2018-Spa Francorchamps-SF71H-Raikkonen

 

 

Dimanche Monza...

 

Posté par SireBruno à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2018

1948-2018-Ferrari-70 ans de passion...

 

 

1948-2018-Ferrari-70 ans de passion

 

 

Mon sous Mains

Mon Bureau

Mon fond ecran

.

.

.

Posté par SireBruno à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2018

1977. Scheckter et Villeneuve.

 

Je viens d'apprendre, de la bouche de Piero Ferrari, que l'engageemnt de Gilles Villeneuve à la fin de la saison 1977, à été lié à l'arrivée prochaine de Jody Scheckter.

Ferrari avait contacté Schecketer durant la saison 1977, pour un engageemnt en 1978, mais le Sud-Africain avait un contrat en acier, et ne pouvait se libérer.

Décision, à été prise pour un engagement en 1979.

C'est à partir de là qu'Enzo Ferrari à décidé de faire un "pari" et d'engagé un tout jeune débutant du nom de Gilles Villeneuve, aux côtés de Scheckter.

1977-Mosport-Villeneuve_Tomaini1977 Mosport: Villeneuve et son ingenieur d'exploitation, Tomaini.

 

 

1979-Forghieri_Scheckter_Villeneuve1979: Forghieri, Scheckter et Villeneuve;

 

 

1979-Monza-Scheckter1979 Monza: Scheckter.

 

À cette époque Villeneuve courait au Canada dans l'équipe de Walter Wolf (qui engageait Scheckter en F1) et ce dernier l'avait recommander à Enzo Ferrari, de même que Chris Amon qui courait dans la même Équipe.

 

 

 

 

 

 

Source.

.

.

.

Posté par SireBruno à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 août 2018

Forza Niki...

Les médecins qui ont opéré Niki Lauda ont donné des détails supplémentaires sur l'état de santé de l'Autrichien, notamment ce qui avait amené à ce qu'il soit greffé en urgence, mais ont également parlé des suites de son opération et de la convalescence du directeur non-exécutif de Mercedes.

"Monsieur Lauda a eu une inflammation des alvéoles pulmonaires qui s'est accompagnée d'un saignement dans les tissus pulmonaires et dans l'appareil respiratoire" explique Marco Idzko. "Cela mène à la destruction et à la perte du tissu fonctionnel, et le patient ne peut plus absorber d'oxygène à travers ses poumons."

Il a d'abord été placé en soins intensifs où les médecins ont tenté un remplacement mécanique du poumon, c'est à dire une oxygénation extracorporelle. A ce moment-là, Lauda n'avait que quelques jours à vivre, et c'est pour cela qu'il a été placé en haut de la liste des greffes urgentes.

"Nous imaginions qu'un organe adapté lui serait attribué dans les jours suivants" poursuit Konrad Hotzenecker, l'un des chirurgiens qui a accompagné Walter Klepetko, qui avait fait les premiers commentaires après l'opération. "Il faut généralement cinq jours dans ces cas là."

Hotzenecker explique ensuite que désormais, "Le poumon fonctionne parfaitement et nous avons pu retirer le soutien circulatoire. La greffe a parfaitement rempli son rôle."

Le directeur du service de cardiologie, Christian Hengstenberg, se veut très positif: "Nous pouvons dire que la greffe a été très bien supportée par le patient et qu'il a pu être extubé au bout de 24 heures. Le tube dans ses poumons a pu être enlevé et le patient a respiré spontanément."

"C'est très important pour nous, mais aussi pour le processus de guérison. Il est totalement conscient et tout fonctionne comme prévu. C'est une évolution qui nous satisfait grandement."

Peter Jaksch, chirurgien thoracique, a estimé les chances de survie de Niki Lauda "à 90% après un an, et à 75% après cinq ans", tandis que Walter Klepetko a estimé que l'ancien pilote pourrait reprendre ses activités au sein de Mercedes, espérant pour son patient "un retour à une vie normale."

2013-Geneve-Lauda & MontezemoloSalon de Genève 2013, avec Luca di Montezemolo

 

 

 

.

.

.

Posté par SireBruno à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2018

Rallye Tulipes historique: 2014... J &B foto's

 

 

  Rallye Tulipes historique-2014-05-05_16-52-52

Rallye Tulipes-2014-05-05_16-52-36

 

 

 

.
.
.
.

Posté par SireBruno à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2018

GP de Hongrie sur l'Hungaroring...

Après la pluie à Hokeinheim, qui prive Ferrari d'une victoire, et d'un possible doublé, c'est à nouveau la pluie (lors des qualifs) qui prive une nouvelle fois  la Scuderia d'une possible victoire..

Mais les Grand Prix sont ainsi fait, et c'est ce que j'aime.

Rien n'est joué, tout peu basculer d'un GP à l'autre.

2018_12_Hongrie

2018_Hungaroring_SF71H_Vettel

2018-Hungaroring-SF71H-Raikkonen

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2018

Ciao Presidente...

 

 

25 juillet 2018. Sergio Marchionne

Ciao Presidente

2018-07-25-S

 

Grazie di tutto

 

 

.

 

 

 

 

.

 

 

 

 

.

Posté par SireBruno à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]