Arrivabene défend ses hommes

9 octobre 2017 - 09h22, par Olivier Ferret 

Ferrari a trébuché à cause d’une bougie d’allumage hier, lors du Grand Prix du Japon.

La Scuderia a déjà pu écarter un défaut de conception de la culasse de son moteur évolué.

C’est bien la bougie, NGK, fournie à Ferrari, qui était défaillante. Cette dernière sera analysée par le fournisseur japonais... qui a ses locaux situé à une heure de Suzuka à peine.

Certains s’attendent maintenant à ce que des têtes tombent chez Ferrari, mais Maurizio Arrivabene défend toute son équipe.

"Tout le monde a vu ce qui est arrivé (avec la bougie). Est-ce que vous voyez la moindre erreur faite par notre équipe ?" justifie l’Italien.

"Notre voiture est bonne, au-delà de certaines pièces qui peuvent nous coûter cher parfois."

Ferrari a aussi eu le soutien de Niki Lauda, le directeur non exécutif de Mercedes.

"Je sais qu’en Italie cet abandon de Sebastian passe mal. Mais si c’est bien une bougie, que peuvent-ils y faire ?"

"Je me sens surtout désolé pour Sebastian. Heureusement que ce genre de choses leur arrive à eux et pas à nous. Ferrari doit passer en revue toutes les petites choses et les corriger."

"Mais Sebastian a maintenant un gros retard au championnat. Je reste prudent parce que le titre n’est pas gagné ou perdu tant que ce n’est pas fait."

 

 

.
.
.