Deux virages ont suffit pour faire s'envoler les derniers (maigres) espoir.

Une touchette avec Hamilton, (pneus arr d crevé) Vettel, (aile avant cassée) deux arrêt au stands pour repartir du fond du peloton.

Tout était dit pour le pilote Ferrari.

Hamilton remporte son 4em titre mondial, et entre dans l'histoire (même s'il y était déjà) Il me fait penser à Ayrton Senna, sur tout les points.

Nul doute quand à moi, il fait partit des tout tout grands.

2017-18-GP Mexique-Mexico

2017-Mexico-SF70H-Raikkonen

2017-Mexico-SF70H-Vettel

 

.
.
.