04 juin 2013

Des Princesses....

À Aix-les-Bains hier soir à l'arrivé au parc fermé, et ce matin pour le départ chrono.

 

Princesses 2013: 250 GT PF Cabriolet 1961 B Laureys/ M Goegebeur

Princesses-2013-250 GT Passo Corto Spider-B Laureys_M Goegebeur-1

 

Princesses-2013-250 GT Passo Corto Spider-B Laureys_M Goegebeur-40

 

Princesses-2013-Dino 246 GT-E Bouriez_F Vacher-04884

Princesses-2013-Dino 246 GT-E Bouriez_F Vacher-04884-4

Princesses-2013-Dino 246 GT-E Bouriez_F Vacher-04884-11

 

Princesses-2013-Dino 246 GTS-G Thirionet_A Van Damme-5586

Princesses-2013-Dino 246 GTS-G Thirionet_A Van Damme-5586-1

 

En discution avec G Thirionet, disponible, et sympa:

Princesses-2013-Dino 246 GTS-G Thirionet_A Van Damme-5586-19

 

Princesses-2013-Dino 246 GTS-M Lievens_S Heymans-07820

Princesses-2013-Dino 246 GTS-M Lievens_S Heymans-07820-4

Princesses-2013-Dino 246 GTS-M Lievens_S Heymans-07820-20

 

 

Princesses-2013-F430-163290

Princesses-2013-F430-163290-1

Princesses-2013-F430-163290-5

 

 

Faites comme moi, donnez un coup de mains à la CPAM, annulez vous RdV chez le yeustiste, et allez regarder des Ferrari.

 

Pour le Plai-Sir

Princesses-2013-250 GT Passo Corto Spider-B Laureys_M Goegebeur-15

Princesses-2013-Dino 246 GT-E Bouriez_F Vacher-04884-21

Princesses-2013-Dino 246 GTS-G Thirionet_A Van Damme-5586-11

Princesses-2013-Dino 246 GTS-M Lievens_S Heymans-07820-26

 

.
.
.

 

Toutes nos photos sont ici

 

.
.
.

 

 

Posté par SireBruno à 22:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


25 avril 2013

Ferrari : la marque la plus influente du monde

Ferrari : la marque la plus influente du monde

Maranello, le 18 février

Ferrari est la marque la plus influente du monde. Il ne s'agit pas là que de l'opinion des millions de fans de la marque au Cheval Cabré à travers le monde, ni de celle des clients qui, année après année, continuent de s'offrir les véhicules de Maranello. Cette affirmation est le résultat du classement annuel établi par Brand Finance, expert en valorisation des marques.

Ferrari s'est hissée à la première place du classement 2013 des marques les plus influentes, devant Google, Coca-Cola, PwC et Hermes et 500 des plus grandes sociétés du monde. En raison de sa taille, la société de Maranello ne peut se mesurer aux grandes multinationales en termes de chiffre d'affaires global. Toutefois, l'évaluation de sa marque prend en compte d'autres aspects financiers, comme les marges nettes, le chiffre d'affaires moyen par client et les dépenses publicitaires et marketing, mais également des paramètres qualitatifs, comme l'attachement à la marque et la fidélité de ses clients.

« Cela fait toujours plaisir d’être à la tête d'un classement, d'autant plus lorsque nous nous mesurons aux plus grandes sociétés du monde. Ce résultat prouve que malgré un climat économique difficile, l'Italie propose toujours une excellence commerciale » a commenté le président de Ferrari, Luca di Montezemolo. « Ce classement rend hommage à des produits exceptionnels créés par des hommes et des femmes tout aussi exceptionnels. C'est grâce à eux que nous en sommes là, et je les en remercie. »

 (source: ferrari.com)

Luca-Di-Montezemolo

 

lire aussi: 2012, année de tout les records pour Ferrari

 

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

2012, année de tout les records pour Ferrari

Résultats financiers 2012: meilleure annee de toute l'histoire de Ferrari

Chiffre d’affaires : 2,433 milliards d'euros (+8 %)                  

130218_ingresso_0810650_260x200



Véhicules vendus : 7 318 (+4,5 %)

Bénéfices d'exploitation : 350 millions d'euros (+12,1 %)

Bénéfices nets : 244 millions d'euros (+17,8 %)

Situation de trésorerie industrielle nette : plus d'un milliard d'euros

Ventes record aux États-Unis, en Chine, en Allemagne et en Grande-Bretagne

Hausse de la marge d'exploitation sur les activités liées à la marque de 40 %        

 

Maranello, le 18 février 2013 – En 2012, Ferrari a enregistré des résultats record au cours de la période qui fut la meilleure qu'elle n'ait jamais connue en 66 années d'existence. Cela a été confirmé ce jour, lors de la réunion du Conseil d'administration de Ferrari sous la présidence de Luca di Montezemolo afin d'examiner les résultats de fin d'année de l'entreprise.

Tous les principaux indicateurs économiques ont dépassé les précédents records établis en 2008, en dépit d'un contexte économique international bien moins florissant.

En 2012, un total de 7 318 voitures routières a été vendu dans le réseau de concessionnaires (+4,5 % par rapport à 2011), correspondant à un Chiffre d’Affaires de 2,433 milliards d'euros (soit une hausse de 8 %).

Le bénéfice d'exploitation a bondi de 12,1 % pour atteindre 350 millions d'euros, avec des bénéfices nets flirtant avec les 244 millions d'euros (+17,8 %) et un ROS (Return on Sales) de 14,4 %, ce qui est très similaire aux résultats enregistrés par les principaux acteurs de l'industrie du luxe.

L'entreprise a réalisé desinvestissements significatifs au cours des 12 derniers mois qui, recherche et développement compris, ont atteint 324,3 millions d'euros (par rapport à 280 millions d'euros en 2011). Cet investissement a été entièrement autofinancé grâce à la génération d’un flux de trésorerie cohérent, ce qui a été confirmé par sa situation de trésorerie industrielle nette pour 2012 de plus d'un milliard d'euros.

« Nous sommes tous immensément fiers de terminer l'année avec ce genre de résultats, et ce en dépit du contexte économique défavorable auquel sont confrontées de nombreuse nations européennes, et du contexte particulièrement tendu en Italie », a déclaré le Président Luca di Montezemolo.« Tout le mérite en revient aux hommes et aux femmes de Ferrari, à la puissance de la marque, à une gamme extrêmement complète et innovante, ainsi qu'à notre expansion progressive dans les marchés automobiles du monde entier ».

Les résultats 2012 correspondent au plan de répartition géographique des ventes de l'entreprise, lequel se subdivise en parts égales entre l'Amérique, l'Asie et l'Europe, incluant le Moyen-Orient. Afin de dynamiser encore davantage sa présence sur les différents marchés, Ferrari a réorganisé son réseau commercial qui dispose désormais de quatre centres de coordination en Amérique, en Europe et Moyen-Orient, en Chine élargie et en Extrême-Orient.

En 2012, Ferrari a réalisé des ventes record aux États-Unis et a dépassé pour la première fois la barre des 2 000 véhicules (2 058 exactement), soit une augmentation de 14,6 % (Canada inclus).

L'Europe n'est pas non plus en reste avec une hausse des ventes en Grande-Bretagne de 20,4 % (673 véhicules) et de 17,4 % en Suisse (357). L'Allemagne (750 véhicules, +8,2 %) a confirmé sa position de marché européen le plus important pour Ferrari, alors que les autres principaux pays de la zone ont terminé l'année comme ils l'avaient fait en 2011.

Les résultats concernant l' Italie sont différents. En dépit de meilleures performances que la moyenne dans un secteur qui a enregistré une chute des ventes de 60 % en 2012, Ferrari a terminé l'année avec 318 véhicules vendus aux concessions, soit une baisse de 46 % par rapport au résultat de 2011.

La tendance positive au Moyen-Orient et en Afrique s'est confirmée avec une augmentation de 4,5 % et 556 véhicules vendus.
La Chine élargie (République populaire de Chine, Hong Kong et Taïwan) a conservé sa position de deuxième marché le plus important, avec un record de 784 véhicules vendus (+4 %), dont un peu moins de 500 étaient destinés à la Chine. Le Japon, qui figure comme un marché historique pour Ferrari, a renoué de manière significative avec une croissance à deux chiffres (+14,4 %) et 302 véhicules vendus.

Les résultats affichés par les activités liées à la marque (vente de détail, licensing et e-commerce), lesquelles ont connu une réorganisation en 2012, se sont également avérés excellents, avec une augmentation de 40 % de la marge d'exploitation pour dépasser les 50 millions d'euros.

Les résultats de la vente au détail ont augmenté de 5 %, également grâce à un nouveau concept de design intérieur qui sera étendu aux 50 boutiques Ferrari Store du monde entier.

La croissance s'est également avérée impressionnante pour le licensing (+22 %), alors que les recettes issues de l'e-commerce ont dépassé les sept millions d'euros (+31 %). Ferrari se montre particulièrement présente sur les différents canaux Web et sites de réseaux sociaux. En effet, elle a récemment passé la barre des 10 millions de fans sur Facebook.

Concernant le sponsorship la Scuderia a accueilli son premier partenaire chinois, Weichai Power, dont la maison mère, Weichai Group, est l'un des plus importants conglomérats de Chine. Ferrari a également renforcé ses liens avec d'autres leaders mondiaux de leurs secteurs respectifs, notamment Hublot, Kaspersky Lab et TNT.

(source: ferrari.com)

 

 

lire aussi:  Ferrari : la marque la plus influente du monde

Posté par SireBruno à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2013

Franco Gozzi, 40 ani alla destra di Enzo Ferrari...

Franco Gozzi, un protagonista della storia della Ferrari

Uno dei piu' stretti collaboratori di Enzo Ferrari

Franco Gozzi, un protagonista della storia della Ferrari

Se n’è andato oggi un pezzo di storia del Cavallino Rampante: Franco Gozzi è scomparso a Modena, all’età di 81 anni. “Ci ha lasciato una figura fondamentale nella storia della Ferrari” – ha detto il Presidente Luca di Montezemolo – “Di lui ricordo soprattutto le tante ore trascorse insieme a parlare di piloti ed automobili e gli sono grato per essermi stato vicino quando ero un giovane direttore sportivo della Scuderia”.

Difficile condensare in una sola parola cosa sia stato Franco per l’azienda: direttore sportivo, addetto stampa, direttore della comunicazione, soprattutto uno dei più stretti collaboratori e confidenti di Enzo Ferrari. Quanto sia stato parte attiva, e non soltanto un suo testimone, della vita della casa di Maranello lo si comprende guardando l’album delle fotografie storiche in cui spesso, lungo un arco di trent’anni, compare accanto al Fondatore: ne era il portavoce o, talvolta, il latore dei suoi silenzi.
Chi lo ha conosciuto da vicino e ha condiviso con lui momenti salienti e vita quotidiana dell’azienda ne ricorda l’umanità e l’ironia, chi lo ha incontrato nell’ultima fase del suo capitolo di vita a Maranello ne rammenta la grande capacità di trasmettere attraverso aneddoti in apparenza marginali quei valori che hanno reso la Ferrari un mito in tutto il mondo.

23rd aprile, 2013

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2013

Ferrari accorde un bonus à tous ses collaborateur


1er avril 2013 - 14h05, par Olivier Ferret 

On leur avait promis, c’est désormais une réalité. Lors du Salon Auto de Genève, Luca di Montezemolo a annoncé que tous les collaborateurs de Ferrari recevraient un bonus exceptionnel lié aux résultats financiers de la société sur la période 2010-2012. Aujourd’hui, les trois mille collaborateurs de la marque au Cheval cabré ont eu une bonne surprise en ouvrant leur bulletin de salaire. Ils ont en effet bénéficié d’un bonus équivalent à un mois de salaire pour chaque année de la période en question pendant laquelle ils ont travaillé pour la société.

Par ailleurs, le mois prochain, les collaborateurs de Ferrari se verront verser le complément du bonus de compétitivité de l’année dernière, établi par un contrat supplémentaire, et pour lequel les paiements initiaux ont déjà été effectués en juin et octobre.

Par exemple, pour un collaborateur en début de carrière rémunéré au salaire de base (1 500 euros), le bonus exceptionnel s’élève à 4 500 euros, auquel s’ajoutera un bonus de compétitivité de 4 000 euros versé sur les mois suivants.

« Notre société a terminé l’année 2012 sur des résultats records, après trois ans de croissance continue », explique Luca di Montezemolo dans une lettre à ses collaborateurs. « Ces résultats sont le fruit de votre incroyable travail. Malgré la crise actuelle, qui plonge de nombreuses entreprises de notre secteur et d’autres dans de grandes difficultés, nous constituons, grâce à vous, une vraie exception. En effet, nous produisons toujours plus de modèles et sommes reconnus comme une marque incontournable, partout dans le monde. J’espère que nous maintiendrons ce cap et vous remercie tous de votre implication jusqu’ici et surtout des efforts que vous fournirez à l’avenir ».

Dans la même lettre, le Président Montezemolo a lancé un nouveau défi : un autre bonus pour la période 2013-2015.

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 mars 2013

Signor Giulio Borsari non ce piu...

Un grand parmis les grands de la competition Automobile, Monoplace et Sport. Au même titre qu'un pilote, il avait sa place.

S'il y aurait eu un titre mondial décerné aux Mecaniciens de course, sans nul doute qu'il en aurait décrocher au moin Un.

 

Uno dei piu famosi e simpatico mecanico della Ferrari e morto.

La Ferrari in Tutta-Giulio Borsari-1

La Ferrari in Tutta-Giulio Borsari-2

La Ferrari in Tutta-Giulio Borsari-3

La Ferrari in Tutta-Giulio Borsari-4

 

 

Capo mecanico alla Ferrari dei piu grandi, da John Surtees a Clay Regazzoni.

Piu di un Mecanico, un Uomo.

Bruno

 

 

1973-Fiorano-312 B3-Borsari_Forghieri_Marmiroli

Con, Forghieri e Marmiroli e la nuova 312 B3, nel agosto 1973.

 

2007-Le Mans-Giulio Borsari

LM Story 2007 , en souvenir de Borsari qui était là pour le Challenge Historique Ferrari Maserati (photo de Christian Bon "Yetifosi))

 .

29 marzo 2013 – “Un uomo di grande passione e capacità, un vero uomo Ferrari”. Così il Presidente Luca di Montezemolo ha voluto ricordare Giulio Borsari, storico meccanico della Formula 1, scomparso il 28 marzo 2013.

Nato a Montale, a breve distanza dalla fabbrica di Maranello, nel 1925, Giulio ha dedicato tutta la sua vita alla passione per le corse. Alla fine del 1957, dopo dieci anni trascorsi in Maserati e conclusi con la conquista del titolo iridato di Formula 1 con Juan Manuel Fangio ma con il contestuale abbandono delle corse da parte del Tridente, Giulio si trasferì prima alla Paganelli e poi alla Scuderia Centro-Sud prima di approdare, nel 1962, alla Ferrari.

 

John Surtees era particolarmente legato a Giulio Borsari, lo storico meccanico di Formula 1 mancato due giorni fa all’età di 88 anni. Giulio era il capomeccanico della squadra quando John conquistò il titolo iridato nel Campionato del Mondo di Formula 1 del 1964, al volante della 158 F1. All’ex pilota inglese è stato chiesto di tracciare un ricordo del suo amico italiano.

“Era una giornata triste e tetra quando entrai alla Worth Abbey per il servizio funebre di mio figlio Harry” – ha dichiarato Surtees al sito della Scuderia di Maranello - “L’unica luce che rese un po’ meno buio quel momento arrivò quando vidi lì in piedi Giulio Borsari. Il mio periodo alla Ferrari fu caratterizzato da alti e bassi ma, come mi disse Enzo Ferrari poco prima di morire, dobbiamo ricordarci le cose belle e non gli errori. Ricordo Giulio con grande affetto e gratitudine per essermi stato di grande aiuto sia nei momenti belli che in quelli brutti e per aver saputo esprimente quella speciale emozione che si vede solo in Italia quando conquistammo i nostri successi insieme.”

Giulio e John si sono incontrati un’ultima volta il 29 giugno del 2011 a Fiorano, in occasione di un evento promozionale organizzato dalla Shell. Insieme a loro c’era Fernando Alonso, che si intrattenne a lungo a parlare con entrambi: un momento di congiunzione molto significativo fra il passato e il presente della Scuderia Ferrari.

(Foto Ferrari.com)

F1P | Luca Ferrari

 

John Surtees a été particulièrement proche de Giulio Borsari, mécanicien de longue date en F1, qui est décédé hier à l’âge de 88 ans. Giulio était le chef mécanicien de l’équipe lorsque John a remporté le Championnat du Monde de Formule 1 en 1964 au volant de la F1 ’158′. Nous avons demandé au pilote anglais quelques mots au sujet de son ami italien.

« Ce fut une journée triste et sombre, quand je suis entré dans l’abbaye de Worth pour les funérailles de mon fils Harry, » avait dit Surtees sur www.ferrari.com. Le seul rayon de lumière pour percer l’obscurité, à ce moment là c’était Giulio Borsari debout. J’ai fait une belle carrière avec Ferrari, qui a été marquée par des hauts et des bas, mais comme Enzo Ferrari m’a dit peu de temps avant sa mort, nous devons nous rappeler les bonnes choses et non pas les erreurs. Je me souviens de Giulio avec une grande affection et beaucoup de gratitude pour avoir été d’une grande aide pour moi, à la fois dans les bons moments, et les mauvais, et pour savoir comment exprimer cette émotion particulière que vous ne pouvez trouver en Italie, quand nous avons marqué de notre sceau nos victoires ensemble. « 

Giulio et John se sont rencontrés une dernière fois le 29 Juin 2011 à Fiorano, lors d’un événement promotionnel organisé par Shell. Avec eux se trouvait Fernando Alonso, qui a passé beaucoup de temps à parler avec les hommes: ce fut un moment très important, réunissant le passé de la Scuderia Ferrari et son présent.

 

St Jovite 1968:

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2013

GP d'Autralie, à Melbourne...

Excelent début de la F138, et de ses deux pilotes, qui ont tout deux mener la course.

En ce qui me concerne, je suis très content de la victoire de Kimi Raikkonen.

2013-Australie

 

2013-Melbourne-F138-Massa_Alonso

2013-Melbourne-F138-Massa

2013-Melbourne-F138-Alonso

 

Prochain GP, le 24 à Sepang

.

Posté par SireBruno à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2013

Salon de Genève 2013...

"Caro Niki" Luca di Montezemolo

2013-Geneve-Lauda & Montezemolo

 

 

LaFerrari:  La recherche de la F1, sur la route. 499 exemplaires d'une F1 carrossée. "Une de moins que n'en demande le marché" Enzo Ferrari

2013-Geneve-LaFerrari & Montemolo

2013-Geneve-LaFerrari-1

2013-Geneve-LaFerrari-2

2013-Geneve-LaFerrari-3

.

.

.

 

Posté par SireBruno à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2013

Décès de Lady Virginia Williams...

F1 - La femme de Frank Williams est décédée

L’équipe en deuil


8 mars 2013 - 13h35, par Olivier Ferret 

L’équipe Williams a annoncé par voie de presse le décès de Lady Virginia Williams, la femme de Frank Williams, âgée de 66 ans.

"C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons aujourd’hui le décès de Lady Virginia Williams, la femme du fondateur et patron de l’équipe du même nom, Sir Frank Williams," annonce le département presse de l’équipe.

"Lady Virginia, plus connue sous le nom de Ginny, est décédée en paix au domicile familial la nuit dernière entourée de Frank et du reste de la famille. Ginny a bravement combattu un cancer depuis deux ans et demi."

"Ginny a toujours fait partie intégrante de l’histoire et des succès de Williams, et nous rendons hommage aujourd’hui à un membre bien aimé de la famille Williams qui nous manquera amèrement. Nous demandons de respecter l’intimité de la famille en ces temps douloureux," conclut l’équipe

 

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2013

F138...

En 1979, lors de la présentation de la 312 T4 à Fiorano, les journalistes Italien, l'avait surnommée la Pantofola (la pantoufle) et affublé de la plus vilaine des F1.

Ce à quoi Enzo Ferrari avait répondu: "La piu belle macchina, la si vedra a fine stagione".

On sait ce qu'il advint de cette saison 1979...

 

Barcelone, essais privé: F138

2013-Barcelone-F138

 

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]