12 novembre 2018

GP du Bresil à Interlagos...

Malgré la belle troisième place de Raikkon, c'est une désillusion, pour Vettel, qui n'a rien pu faire, à la suite d'une panne d'un capteur.

Deux semaines après Hamilton, c'est Mercedes qui remporte le titre Constructeur.

2018-GP du Bresil-Interlagos

2018-Interlagos-SF71H-Raikkonen

2018-Interlagos-SF71H-Vettel

 

Il reste un Grand Prix à disputé, espérons que le saison se terminera come elle à commencer.

.
.
.

Posté par SireBruno à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 octobre 2018

GP des Etats-Unis à Austin...

ça fait depuis Melbourne 2015 que j'attendais ce moment.

Un drapeau à Damiers qui efface toutes les déceptions d'une saison (qui n'est pas terminer) oû Ferrari et Vettel ont renvoyé le verdict à Mexico. .

Une Victoire de Kimi Raikkonen.

Une joie indescriptible.

Une joie Terrible comme avait dit Enzo Ferrari.

 

2018-18-Etats Unis

2018-10-21-Austin-SF71H-Raikkonen-1

2018-10-21-Austin-SF71H-Vettel

2018-10-21-Austin-SF71H-Raikkonen-2

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2018

GP du Japon, à Suzuka...

Cette fois, j'y crois plus. C'est fini pour cette saison. Peu-être une Victoire encore.

Terminer la saison en beauté avec une Victoire de Kimi...

 

2018-17-Japon

2018-Suzuka-SF71H-Raikkonen

2018-Suzuka-SF71H-Vettel

 

.

.

.

Posté par SireBruno à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2018

GP de Russie, à Sochi...

Les Courses se suivent... et les désillusions se répêtent.

Il reste cinq occasions à ne pas laisser filer (comme il sdisent chez Ferrari) mais comment faire quand chez Mercedes il terminent toujours devant.

 

2018-16-Russie

 

2018-Sochi-SF71H-Vettel

2018-Sochi-SF71H-Raikkonen

 

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2018

GP de Singapour, à Marina Bay...

Nouvelle enième énorme déception.
C'est la troisième fois cette saison, ou Ferrari devait réussir un doublé, et la troisième fois ou il reculent à chaque fois d'une place.
Et la troisième fois qu'Hamilton, (tout surpris) qui l'emporte.

Cette année (qui n'est pas encore terminer) ce résumera sans doute à: "Comment ne pas remporter deux titres mondiaux qui vous sont acquis"

Je ne comprends pas.

Déjà lors des Q3, Ferrari monte des gommes "Ultra" et se rend compte que ce n'est pas assez rapide.
Ils montent les "Hyper" pour le second run, et se place mais 3 et 5.
S'ils auraient monté les "Hyper" tout de suite, ils auraient pu amélioré leurs réglages pour la seconde sortie et se placer plus en avant.
Déjà là c'était compromis.
Et en course, ils stoppent Vettel beaucoup trop tôt. Et lui monte des gommes "Ultra", avec lesquelles il aura de la difficuté en fin de course...

Non, vraiment je ne vois pas et ne comprends pas.

Il reste six GP, mais pour pouvoir revenir sur Hamilton (qui me surprends à chaque week-end) il faudra remporter deux GP sans que le Britannique termine.

Vraiment, je ne vois pas.
À moins, bien sûr, que dieu existe, mais il n'existe pas.
Et puis pourquoi avantagerait-il Vettel aux dépend d'Hamilton!

Hamilton, qui à chaque Grand Prix me surprend, en Q3 et en Course.

Je crois bien que je suis en train de voir le meilleur pilote, qui est entrain de tous les surpassés.

Fangio, Clark, Lauda, Piquet, Prost, Mansell, Senna, Schumacher... oublier, ou presque.

 

 

2018-15-Singapour

2018-Singapour-SF71H-Vettel

2018-Singapour-SF71H-Raikkonen

 

.

 

.

 

.

Posté par SireBruno à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 septembre 2018

GP d'Italie à Monza...

Quel immense déception...

Cette fois, je commence à penser qu'aussi bien Mercedes qu'Hamilton, sont parti pour rempoter un cinquième titre.
Pas parce qu'ils possèdent 25 et 30 pts d'avance, ça, ça se remonte avec 7 GP encore à disputer.
Mais parce qu'aussi bien Ferrari que Vettel commettent, (non pas trop) mais encore des erreurs.

Je n'étais pas dans le Box de la Scuderia, mais à mon avis ils ont stoppé Raikkonen trop tôt, il a fini avec des pneus à l'agoni. S'ils l'aurait laisser en piste plus longtemps, je pense qu'il aurait remporte ce Grand Prix.
En ce qui concerne Vettel, trop presser au départ, deux fois il a essayé de passer Raikkonen, la seconde lui à été fatal. Il l'a reconnu lui même.

Hamilton, n'a jamais lâcher Raikkonen, et ne l'a jamais attaquer. Il a attendu le moment propice, Une seule attaque réussi. C'est sûr que c'était (relativement) facile pour lui, qui était derrière et qui voyait les pneus arr de la Ferrari.
Chapeau Bas.

L'espoir est la dernière chose à mourir.

 

 

 

2018-14-Italie

 

2018-Monza-SF71H-Raikkonen

2018-Monza-SF71H-Vettel

La prestation de Lewis Hamilton hier à Monza a épaté son ancien équipier chez Mercedes, Nico Rosberg. Le Champion du monde 2016 estime que le Britannique a su déployer son meilleur pour venir à bout des Ferrari, qui jouaient à domicile.

"Lewis a piloté de manière incroyable. Quand on voit ce genre de course de sa part, c'est la raison pour laquelle il est considéré comme l'un des meilleurs de tous les temps. Il l'a démontré à bord d'une voiture qui était inférieure à la Ferrari."

"Il a parfaitement exécuté son départ et a réussi à avoir Sebastian, ce qui à fait commettre à ce dernier une énorme erreur, encore une fois, puis Lewis a réussi à dépasser Kimi plus tard. Cela ne peut pas être mieux. Hamilton pilote de manière phénoménale et il se trouve sûrement au sommet de sa carrière."

"Il a performé au moment crucial à Monza et a joué un bon coup aux Ferrari ce week-end alors que c'était course à domicile, où ils étaient les favoris."

Rosberg pointait du doigt avant même le départ les erreurs trop nombreuses de Ferrari. Monza en a encore été l'exemple selon lui.

"Avoir deux voitures en première ligne, c'est le genre d'opportunités qu'il faut utiliser contre Lewis. Et Vettel et Ferrari n'en profitent pas. Les deux Ferrari ont préféré se battre pour la tête plutôt que d'assurer les deux premières places après quelques virages."

"À chaque fois que Vettel a une opportunité, il la gâche complètement. Maintenant, il va y avoir quelques courses plus difficiles pour Ferrari sur le papier. Ce n'est pas top pour eux."

Pour Damon Hill, qui commentait la course de Monza aux côtés de Rosberg sur 'Sky Sports', "Ferrari a un problème et il s'appelle Lewis Hamilton. C'est la raison pour laquelle il vaut chaque centime qu'on lui donne. Sebastian Vettel a craqué sous la pression, il faut le dire."

Martin Brundle, encore un ancien pilote de F1, estime que Ferrari avait les voitures dans le mauvais ordre sur la grille.

"Je pense que Ferrari s'est plantée une épine dans le pied dès samedi, parce qu'ils auraient dû hisser Vettel en pole avec l'aspiration de Räikkönen. Mercedes a déjà montré à Hockenheim qu'ils étaient préparés à jouer le jeu en équipe, et cela s'est de nouveau produit à Monza, quand Bottas a permis à Hamilton de remonter sur Räikkönen. Cela aurait dû être Vettel en pole et Räikkönen derrière pour le défendre, les Rouges auraient alors été couverts."

"Je pense vraiment que chez Ferrari ils gâchent leurs chances. Et même à Hockenheim, ils auraient pu faire en sorte que Vettel passe Räikkönen plus facilement pendant la course."

SkySport

 

.
.
.
.

Posté par SireBruno à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2018

GP de Belgique à Spa-Francorchamps...

Les erreurs du samedi coûtent chère... Très chère.

Sans cette énorme erreur du Stands lors des qualifs, ou l'on a décidé de mettre 3 tours de carburant dans la SF71H de Rakkonen, il serait partit soit en 1ère ligne, soit sur la seconde. Avec la rapidité qu'il a montré durant tout ce week-end, il aurait pu décrocher la Pole.

Et il n'aurait pas été touché par Ricciardo lors de l'envolée d'Hulkenberg.

Maurizio Arrivabene l'a dit: " Le Stand fait quelquefois des erreurs, comme le Pilotes, nous sommes des Hommes, pas des Robots. Mais ces choses ne doivnet plus arriver"

 

 

2018-13-Belgique

2018-Spa Francorchamps-SF71H-Vettel

2018-Spa Francorchamps-SF71H-Raikkonen

 

 

Dimanche Monza...

 

Posté par SireBruno à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2018

GP de Hongrie sur l'Hungaroring...

Après la pluie à Hokeinheim, qui prive Ferrari d'une victoire, et d'un possible doublé, c'est à nouveau la pluie (lors des qualifs) qui prive une nouvelle fois  la Scuderia d'une possible victoire..

Mais les Grand Prix sont ainsi fait, et c'est ce que j'aime.

Rien n'est joué, tout peu basculer d'un GP à l'autre.

2018_12_Hongrie

2018_Hungaroring_SF71H_Vettel

2018-Hungaroring-SF71H-Raikkonen

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2018

GP d'Allemagne à Hockenheim...

Une douche glacée.

Même si je savais que Vettel ne l'emporterait plus, quand j'ai vu sa SF71H immobilisée dans le gravier j'ai cru rêver.

À mon avis ce n'est pas 25 pts qu'il a perdu mais "seulement" 15, car à ce moment là, Hamilton lui reprenanit 2" au tour, et Bottas l'aurait passé également.

Raikkonen lui, à gagné une place, car de la quatrième il est passer troisième.

Le doublé s'est transformé en doublé pour Mercedes.

2018-11-Allemagne

2018-Hockenheim-SF71H-Raikkonen

2018-Hockenheim-SF71H-Vettel

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2018

GP d'Angleterre à Silverstone...

"Seb, sei un Leone" qu'il lui a dit à la radio après sa Victoire, M. Arrivabene.

"L'abbiamo fatto, a casa loro" qu'il lui a répondu, S. Vettel.

Une Victoire sans peurs et sans reproches, à part bien sûr, les imbéciles qui pensent que Raikkonen à éperoné Hamilton délibérément.

Mais ça... ça ne changera jamais, car ce sont eux qui refont les Grand Prix le lundi matin.

 

2018-10-Angleterre

2018-Silverstone-SF71H-Vettel

2018-Silverstone-SF71H-Raikkonen

 

.

.

.

Posté par SireBruno à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]