04 février 2015

Jerez essais privés...

Du lundi 1 au mercredi 4 fevrier.

 

2015-Jerez-essais FOA-1-4-02

2015-Jerez essais prives-SF15-T-Vettel-1

2015-Jerez essais prives-SF15-T-Raikkonen-1

 

 

.

 

.

 

.

Posté par SireBruno à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 janvier 2015

Maranello: 30 janvier 2015: 12h00'00"...

. . . SF15-T

 

Capture d’écran 2015-01-30 à 12

Capture d’écran 2015-01-30 à 12

Capture d’écran 2015-01-30 à 12

Capture d’écran 2015-01-30 à 12

Capture d’écran 2015-01-30 à 12

2015-Maranello-SF15-T-12

2015-Maranello-SF15-T-12

2015-Maranello-SF15-T-12

Capture d’écran 2015-01-30 à 12

2015-Maranello-SF15-T-12

Capture d’écran 2015-01-30 à 12

 

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2015

SF15-T

Capture d’écran 2015-01-26 à 13

Pour Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel.

.

 

.

 

.

Posté par SireBruno à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2015

Nouveau Département Competition...

sede-ferrari1
formula 1 / 20 gennaio 2015

Mentre la Ferrari sta costruendo la nuova monoposto F2015, un progetto ancor più ambizioso sta nascendo a Maranello. Il nuovo reparto corse che tra poco più di un mese riunirà in un’unica struttura tutte le attività F1 della squadra del Cavallino finora sparse tra diverse sedi.

Autosprint in edicola questa settimana vi racconta per filo e per segno com’è strutturato il nuovo reparto corse Ferrari che va a sostituire il precedente. Vi anticipiamo alcuni contenuti dell’articolo.

Si tratta di un nuovo complesso, che è all’avanguardia sia per la maestosità delle forme che per le dimensioni delle scelte architettoniche. Sorge a fianco della vecchia GeS (la sigla che sta per Gestione Sportiva che identificava il vecchio reparto corse) e del circuito di Fiorano che era operativo dal 1981 e dove anche Enzo Ferrari aveva il proprio ufficio.

La nuova sede del reparto corse Ferrari è una costruzione monolitica in vetro e acciaio lunga una novantina di metri, con pareti che di notte saranno completamente illuminate di rosso. È stata costruita in meno di due anni e diventerà il fulcro dell’intera attività F1 Ferrari.

La nuova sede Ferrari F1, quando dal prossimo marzo sarà pienamente operativa, diventerà il punto di riferimento per modernità e organizzazione del lavoro di un reparto corse, anche nei confronti dei team rivali. Sia Mercedes che Red Bull infatti, posseggono sedi molto più dispersive e meno all’avanguardia.

Le Mercedes F1 vengono costruite in due edifici differenti: le vetture a Brackley, in una anonima sede sottodimensionata per quella che è la squadra campione del mondo, tanto che non c’è spazio per i motori F1 che vengono costruiti in una nuova fabbrica a circa 80 km di distanza a nord ovest, a Brixworth. Le Red Bull invece nascono nella fabbrica di Milton Keynes, formata da edifici piccoli e adiacenti fra loro che prima appartenevano alla Stewart F1 e alla Jaguar F1 e che la Red Bull ha acquisito quando ha fondato il team nel 2005. Ma questa dislocazione logistica pone non pochi problemi organizzativi: pensate che in Red Bull per andare dal reparto progettazione alla zona di montaggio vetture bisogna uscire, attraversare una strada e recarsi in un altro edificio. Solo la factory McLaren che sorge a Woking adiacente a un laghetto artficiale, costruita otto anni fa, regge il passo con quella Ferrari per la modernità delle soluzioni tecnico-architettoniche.

Il nuovo reparto corse Ferrari, accorpando tutte le strutture e semplificando la comunicazione fra i reparti produttivi che prima erano divisi tra loro, si spera possa migliorare organizzazione e logistica della squadra e di conseguenza avere un impatto benefico sul lavoro e sui risultati in pista.

 

Source: AutoSprint

Posté par SireBruno à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2015

1950 Mar del Plata...

 

15-jan-1950 GP du Général San Martin - Mar del Plata (Argentine)
1 Alberto Ascari 166 C 12 001C
ab Dorino Serafini 125 F1 "Compressore" 10  
ab Benedicto Campos 166 FL 6 011F
acc Luigi "Gigi" Villoresi 166 C 44 02C
acc Juan Manuel Fangio 166 C 16 03C
  Peter Whitehead 125 F1 "Compressore"   010C

 

 

 

1950-Mar del Plata-166 F2-Fangio_Ascari_Villoresi1950-Mar del Plata-166 F2-Fangio_Ascari_Villoresi

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 03:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 janvier 2015

1972 Buenos-Aires...

 

9-jan-1972:    1000 km de Buenos-Aires - CM. Sport
1 Ronnie Peterson/Tim Schenken 312 PB 30 0886/
2 Clay Regazzoni/Brian Redman 312 PB 32 0884/
10 Jacky Ickx/Mario Andretti 312 PB 28 0882/

 

1972-Buenos Aires-312 PB-box-2

1972-Buenos Aires-312 PB-box-3

1972-Buenos Aires-312 PB-Ickx

1972-Buenos Aires-312 PB-Peterson

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 03:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2015

Pukehohe 1968

 

 

 

6-jan-1968    GP de Nouvelle Zelande - Pukekohe (serie Tasman)
1er     Chris Amon
246 Tasman n°4 0004/
     

1968-Pukekohe-246 Tasman-Amon-1

1968-Pukekohe-246 Tasman-Amon-2

1968-Pukekohe-246 Tasman-Amon-3

1968-Pukekohe-246 Tasman-Amon-4

1968-Pukekohe-246 Tasman-Amon-5

1968-Pukekohe-Amon

.

.

.

 

Posté par SireBruno à 02:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2015

Decès de Jean Pierre Beltoise...

5 janvier 2015 - 14h46, par Olivier Ferret 

Nous avons appris avec tristesse le décès de l’ancien pilote de Formule 1 français Jean-Pierre Beltoise, à l’âge de 77 ans. Il a été victime de deux accidents vasculaires cérébraux successifs alors qu’il se trouvait en vacances au Sénégal.

Beltoise avait participé à pas moins de 85 Grands Prix de F1 et il avait remporté une victoire historique au Grand Prix de Monaco en 1972 (photo)

BIGcourageous

Son meilleur classement au championnat pilotes a été 5ème, en 1969.

Toute l’équipe de Nextgen-Auto.com adresse ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Jean-Pierre Beltoise.

Biographie sportive

Jean-Pierre Beltoise aurait pu aller très loin en F1, dommage que ses efforts n’aient pas été mieux récompensés.

Né à Paris, Jean-Pierre Beltoise débuta sa carrière dans les sports mécaniques, d’abord sur deux roues, terminant plusieurs fois champion de France de moto. Il disputa sa première course automobile en 1963, lors de la Targa Florio, avec une voiture de René Bonnet et l’année suivante, il débute également en F2. Mais lors des 12 heures de Reims, Jean-Pierre est victime d’un terrible accident qui faillit lui faire perdre l’usage d’un bras. Il revient en 1965, dans la Formule 3 avec l’écurie Matra. Il remportera deux courses, ainsi que le titre français de F3.

La saison suivante, il est de retour dans le championnat d’Europe de F2, avec Matra et dispute indirectement sa première course en F1, lors du GP d’Allemagne, où F1 et F2 disputaient la même course. Il terminera 8ème de la course, et premier dans sa catégorie. La saison suivante, le championnat d’Europe fait son apparition. Et Jean-Pierre remportera une autre victoire, mais c’est son coéquipier Jacky Ickx qui termine champion. Cette même saison, il dispute ses premières courses de F1 avec une Matra MS7. En 1968, Jean-Pierre remporte 5 GP de F2 et le titre européen. En F1, il mène durant 4 tours lors du GP d’Espagne, puis termine à la seconde place du GP des Pays-Bas.

La saison suivante, Jean-Pierre décrochera plusieurs fois un podium, dont une seconde place lors du GP de France. A la fin de la saison, il terminera à la 5ème place du classement. En 1970, Jean-Pierre terminera à la 3ème place lors des GP de Belgique et d’Italie. Il réussira à se qualifier en seconde position lors du GP de France, puis profitera des problèmes de Ickx pour mener la course sur le circuit Charade, avant d’être victime à son tour de problèmes mécaniques.

La saison suivante, il ne pourra jamais approcher un podium. Pire, il est suspecté en Argentine d’avoir été à l’origine de l’accident qui sera fatal à Ignazio Giunti. Sa super licence est menacée, il sera suspendu pendant 3 courses. A la fin de la saison, il part pour BRM. 

Et c’est sur le circuit de la Principauté, en 1972, qu’il va remporter son unique victoire dans le championnat du monde de F1. Par temps pluvieux, Jean-Pierre, parti de la 4ème position sur la grille de départ, va mener la course du premier jusqu’au dernier tour. Une magnifique performance qui malheureusement restera sans suite durant la saison, ne terminant jamais dans les points. C’est à la fin de l’année, qu’il va remporter une autre course de F1, le World Championship Victory Race, une course hors-championnat à Brands Hatch.

En 1973, Jean-Pierre dispose d’une P160 version E, qui n’est ni fiable, ni performante, il ne pourra faire mieux que 4ème en course lors du GP du Canada, qu’il mènera 6 tours durant.

En 1974, il dispose lors de la 3ème épreuve à Kyalami en Afrique du Sud d’une nouvelle monoplace, la P201. Jean-Pierre terminera 2ème de la course, mais cette performance ne sera jamais réitérée. A la fin de la saison, Jean-Pierre quitte la F1. Mais dans le même temps, il aura remporté ses premiers et seuls succès en voiture de sport, il gagne 4 courses avec une Matra-Simca MS670C. il disputera quelques course par la suite, avec Peugeot dans les années 80 en voitures de tourisme, avant d’arrêter définitivement.

 

 

Je l'avais vu à Monaco en 1968, au volant de la Matra MS10, au bruit extraordinaire:

C'est une partie du Sport Automobile français qui s'en va.

1968-Monaco-048-Beltoise-Casino

.
.
.

Posté par SireBruno à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2015

Pukehohe 1969...

 

4-jan-1969 GP de Nouvelle Zelande - Pukekohe (serie Tasman)
1er     Chris Amon
246 Tasman/69 n°1 0008/
4em     Derek Bell
246 Tasman/69 n°2 0010/

 

1969-Pukekohe-246 Tasman-Amon_Bell

1969-Pukekohe-246 Tasman-1

1969-Pukekohe-246 Tasman-Amon-2

.
.
.

Posté par SireBruno à 03:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2015

Kyalami 1968: GP d'Afrique du Sud...

1 janvier: À l'époque la saison de Grand Prix débutait le premier jour de l'année, et les essais les derniers jours de la précédente.

1968-Kyalami-312 F1-Amon-2

1968-Kyalami-312 F1-Ickx-3

1968-Kyalami-312 F1-De Adamich-3

4     Chris Amon 312 F1/67 8 0007/
ab     Jacky Ickx 312 F1/67 9 0003/
acc     Andrea de Adamich 312 F1/67 10

0005/

Posté par SireBruno à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]