03 octobre 2013

Genova 1936...

1936-Genova-transporteur Scuderia-Alfa 12C

 

 

Octobre 1936: Genova, les transporteurs de la Scuderia Ferrari, dans lesquels se trouvent les Alfa Romeo 12C, pour Nuvolari, Brivio et Farina, qui vont disputer la Coupe Vanderbilt à Long-Island.
Prêt à être charger sur le Rex, (qui en Aout 1933 conquit le "Ruban Bleu" en battant le record de la traversée de l'Atlantique Gibraltar/New-York, en 4 jours, 13h et 58', à la moyenne de 29 milles, soit 53km/h .(mais là il s'agissait de course en mer)

Lors de la course à Long Island,  Tazio Nuvolari, surclassa tout ses adversaires et remporta une éclatante victoire.

 

 

.
.
.

 

 

 

Posté par SireBruno à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 septembre 2013

Revue de détails, 3...

Sur mes Ferrari. que vous retrouverez   ici  de même que d'autres.

2010-Annecy Imperial-F430 Berlinetta-155214-08

2010-Annecy Imperial-F430 Spider-157255-05

2010-Annecy Imperial-F430 Spider-157255-10

2010-Annecy Imperial-F430 Spider-157255-13

2010-Annecy Imperial-F430 Spider-157255-15

2010-Annecy Imperial-F430 Spider-157255-16

2010-Annecy Imperial-F430 Spider-161133-05

2010-Annecy Imperial-F430 Spider-161133-07

2010-Annecy Imperial-F430 Spider-161133-15

2010-Annecy-456 GT-04

2010-Seynod-Dino 246 GT-08

2011-Annecy Imperial-F430-16

2011-Annecy Imperial-F458 Italia-178810-03

2011-Annecy Imperial-F458 Italia-178810-10

2011-Annecy Imperial-F458 Italia-178810-13

 

 

 

Segue.

 

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 04:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2013

GP de Singapour...

Trois fois second, ça fait 54, mais trois fois premier ça fait 75. Total: 21 points supplémenataire de perdus, sur Vettel. Impérial à Singapour.

Image 2

classements et staitistiques

2013-Singapour-F138-Alonso

2013-Singapour-F138-Massa

 

 

.
.
.

 

 

Posté par SireBruno à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2013

Revue de détails, 5...

Sur mes Ferrari. à voir également ici, et d'autres aussi

2011-Valence-F458 Italia-13

2012-Annecy Imperial-F430-141035-4

2012-Annecy Imperial-F430-141035-5

2012-Annecy Imperial-F430-141035-14

2012-Annecy Imperial-FF12 Berlinetta-187798-7

2012-Annecy Imperial-FF12 Berlinetta-187798-13

2012-Seynod-Dino 246 GT-2250-3

2012-Seynod-Dino GT-3260-2

2012-Seynod-Dino GT-3260-3

2012-VIllaz-FF12 Berlinetta 182524-04

2012-VIllaz-FF12 Berlinetta 182524-06

2012-VIllaz-FF12 Berlinetta 182524-13

2012-VIllaz-FF12 Berlinetta 182524-16

 

 

 

フォローする

 

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 02:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2013

Ferrari : 2 000 000 000 d’€ investis sur les 5 prochaines années


 

Luca di Montezemolo à Francfort


14 septembre 2013 - 15h52, par Olivier Ferret 

Le lancement d’une nouvelle Ferrari est toujours un événement spécial, surtout lorsque ce nouveau modèle porte le nom de... Speciale ! Dévoilé officiellement au Salon de Francfort par le Président Luca di Montezemolo, le Directeur général Amedeo Felisa et le Vice-président Piero Ferrari, le nouveau modèle spécial est devenu le centre d’attraction des médias dès l’ouverture du Salon Automobile International.

Le Président Montezemolo a profité de l’occasion pour faire une annonce importante concernant l’avenir de la société. « Nous allons investir deux milliards d’euros auto-financés sur les cinq prochaines années », a-t-il déclaré. « Ce chiffre ne comprend pas les investissements consentis en Formule 1, dont la technologie et le savoir-faire sont fréquemment transférés sur nos modèles routiers. La 458 Speciale en est le plus bel exemple. »

Cela représente une augmentation de 600 millions d’euros par rapport aux cinq années précédentes, qui ont abouti à la présentation de la gamme Ferrari la plus complète au Salon Automobile International.

« Ces voitures sont le résultat concret des investissements constants de la société pour sa gamme de produits », ajoute Montezemolo, qui a également confirmé la décision prise le 8 mai visant à réduire la production. « Cette année et en 2014, nous ne produirons pas plus de 7 000 voitures afin que la marque conserve son caractère exclusif. Cette stratégie a obtenu l’aval de l’actionnaire principal, FIAT, et de son Directeur général Sergio Marchionne. La stabilisation de la production actuelle aura pour effet de rallonger les listes d’attente et, par conséquent, d’accroître le prestige de la marque. Nous obtenons des résultats spectaculaires aux États-Unis, où nous aurions besoin de plus de 2 000 voitures pour répondre à la demande. La situation est également favorable au Japon, à Hong Kong, où nous fêterons nos 30 ans de présence sur ce marché, ainsi qu’aux Émirats. En Europe, les marchés allemand, suisse, danois et finlandais sont également porteurs. D’ici la fin de l’année, nous ouvrirons des showrooms à Casablanca au Maroc et à Bakou en Azerbaïdjan. Les demandes sont nombreuses, mais nous devons freiner la production. En effet, nous risquons d’inonder le marché de nos voitures et, par conséquent, de perdre le caractère exclusif de la marque. La force de la marque est quelque chose qui me tient à cœur : Le prestige de Ferrari doit rester au sommet. »

Néanmoins, il reste un autre défi à relever. « Toutefois, nous souhaitons également accroître nos bénéfices », poursuit le Président. « Nous allons nous concentrer fortement sur la marque pour y arriver, et nous nous attendons à enregistrer un bénéfice de 50 millions d’euros en fin d’année. Aujourd’hui, à l’échelle mondiale, 95 produits Ferrari sont vendus chaque minute dans nos 60 magasins et via le commerce électronique. Nous nous retrouvons ainsi proches des grandes marques de la mode. »

Enfin, il fallait inévitablement aborder le sujet de la Formule 1. « Il reste encore beaucoup de courses et nous nous battrons jusqu’au drapeau à damiers », déclare Montezemolo. « Je pense qu’il va falloir que tout le monde fasse un énorme effort, mais nous nous devons d’avoir une voiture compétitive. Je l’ai déjà dit, mais je le réaffirme : Je tiens à remercier tous les fans, qui ont montré tant d’affection et de compréhension. Cela doit nous inciter à redoubler d’efforts. L’ambiance serait peut-être meilleure si Vettel ne subissait pas tant les huées du public. Bravo à lui et à Red Bull. Quant à nos détracteurs et aux personnes dont la mémoire défaille, je leur rappellerai que Ferrari a toujours été au top ces dernières années. »

 

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 septembre 2013

Revue de détails, 6...

Sur mes Ferrari. à voir également ici, et d'autres aussi

2012-VIllaz-FF12 Berlinetta 182524-18

2012-VIllaz-FF12 Berlinetta 182524-20

2012-VIllaz-FF12 Berlinetta 182524-21

2013-Imperial-F430 Spider-07-17-18-13-47

2013-Imperial-F430 Spider-07-17-18-25-59

Princesses-2013-250 GT PF Cabriolet 1961 (carrosserie California)-B Laureys_M Goegebeur-24

Princesses-2013-250 GT PF Cabriolet 1961 (carrosserie California)-B Laureys_M Goegebeur-26

Princesses-2013-250 GT PF Cabriolet 1961 (carrosserie California)-B Laureys_M Goegebeur-42

Princesses-2013-Dino 246 GT-E Bouriez_F Vacher-04884-12

Princesses-2013-Dino 246 GT-E Bouriez_F Vacher-04884-15

Princesses-2013-Dino 246 GTS-M Lievens_S Heymans-07820-8

Princesses-2013-F430-163290-5

 

 

 

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 01:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2013

Kimi Raikkonen, e fata

La Ferrari ha ufficializzato sul suo sito il ritorno di Kimi Raikkonen. Il pilota finlandese affiancherà Fernando Alonso per le prossime due stagioni.

Un ritorno che avevo gia annunciato due giorni fa.

Il pilota finlandese corse con il Cavallino già dal 2007 al 2009 riuscendo a vincere il titolo mondiale nella sua prima stagione in rosso nell'annata della spy story che coinvolse la McLaren dove correva Fernando Alonso in coppia con Lewis Hamilton.

"Sono davvero contento di ritornare a Maranello dopo averci trascorso tre anni fantastici e ricchi di vittorie", ha commentato Raikkonen. "Ho moltissimi ricordi che mi legano alla Ferrari e li ho sempre portati con me in questi anni, primo fra tutti l'indimenticabile vittoria del Mondiale nel 2007".

E sul suo rapporto con Alonso, ha aggiunto: "Non vedo l'ora di tornare alla guida di una Rossa, di ritrovare tante persone con le quali ho stretto forti legami e di lavorare insieme a Fernando, che ritengo un grande pilota straordinario, per regalare alla squadra i successi che si merita".

 

2007-Vallelunga-248 F1-Raikkonen 23 janvier-2 

 

2009-Sakhir-F60-Raikkonen-1

2009-Monaco-Raikkonen-podium-2

 

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2013

Raikkonen et Ferrari. C'est fait

E cosa ormai fataEt ça me rejouit au plus haut point.
demain ou Mercredi, la nouvelle sera annoncé officiellement.

Il est le quatrième pilote (F1) à faire son retour chez Ferrari.
Avant lui, Jacky Ickx était revenu, 1968 après une parenthèse chez Brabham retour de 1970 à 73.
Regazzoni de 1970 à 72 et 1974 à 76
Berger 1987 à 88 et de 1993 à 95,
et Raikkonen 2007 à 2009, sera de retour l'an prochain, aux côtés d'Alonso.

Alonso & Raikkonen



Là enfin Ferrari me plait, ils se donne les moyens.

2007-Interlagos-Raikkonen-titre mondial-07

 

Raikkonen, c'est le dernier titre pilote chez Ferrari, 2007.

2008-Hungaroring-Raikkonen-podium

 

Grazie mille Luca.

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Monza: GP d'Italie...

La saison 2013, est plus que bien compromise, mais ça, ça fait longtemps que je le sais.

Il ne me reste plus qu'à espérer, que Ferrari aura (enfin) le courage de réunir deux Gros Bras, pour 2014.

C'est à dire, recruter Kimi Raikkonen aux côtés de Fernando Alonso. Les Hulkenberg, Di Resta et Bianchi sont beaucoup trop jeune et inexperimenter pour venir chez Ferrari.

 

2013-12-Italie

2013-Monza-classements

 

 Tout le Staf était là!

2013-Monza-F138-Massa & Montezemolo

2013-Monza-Massa-F138-298

2013-Monza-P Ferrari_Montezemolo & Domenicali

2013-Monza-F138-Alonso-299

 

 

.
.
.

Posté par SireBruno à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2013

Gian Claudio Regazzoni...

6 Septembre 1970: Ma première grosse émotion, la Victoire de Clay Regazzoni à Monza.

Je me souviens que durant tout le Grand Prix, j'avais la certitude qu'il arriverait un moment ou a un autre à se détacher du lot, (grace à son moteur) et c'est ce qui est arrivé à quelques tour de la fin.

Image

Image

Image





Ce n'est que le 31 Mai 1981 que j'ai ressentit un émotion comparable.
Clay, il est ici.
 
 
.
.
.

Posté par SireBruno à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]