30 juillet 2012

CM. F1, mi-saison...

ça se précise, lentement, mais pas sûrement, cela va de soit. C'est la différence qu'il y a entre le foute et la F1.

Quand vous menez 3 à 0 à dix mintutes de la fin d'un match, vous avez gagner, mais quand vous avez 49 poitns d'avance à deux GP de la fin du Chamapionnat vous n'êtes pas Champion du Monde.

À neuf GP de l'issue finale, Fernando Alonso/Ferrari possède 1 victoire et une seconde place d'avance sur Webber/Red-Bull, c'est énorme, mais tout peut changer très vite.

Mais tout de même, il sera très difficile de le rejoindre, et le dépasser, dans la mesure ou il vient de terminer pour la 23ème fois consécutivement dans les points.

 

Image 1

 

 

2012_9_Angleterre

2012_10_Allemagne

2012_11_Hongrie

 

Silverstone: Alonso & Massa/F2012

2012-Silverstone-F2012-Alonso

2012-Silverstone-F2012-Massa

 

 

Hockeinheim: Alonso/F2012. nouveau chassis "296"

2012_Hockeinheim_F2012_Alonso_296_1

 

Hungaroring: Massa & Alonso/F2012

2012_Hungaroring_F2012_Massa

2012_Hungaroring_F2012_Alonso

 

Prochain GP Spa-Francorchamps le 2 Septembre.

 

.
.
.

 

 

 

Posté par SireBruno à 05:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 juillet 2012

Saison 1990...

12 sur 16.

Lors de l'avant dernier GP de la saison au Japon, Senna à conquit la Pole Position. Le lendemain matin, un journaliste d'AutoSprint, Angelo Orsi, constate que la pole à changer de place, par rapport aux GP précédents. Elle doit se trouver à gauche.

Il se rend au stand Mc Laren, et rencontre Senna, il lui en fait part. Senna et un membre de l'équipe se rend sur place, et constate que "SA" place sur la grille à été donner à Prost. Mc Laren demande des explications à la direction de course. Réponse, c'est jean marie balestre qui a ordonner que l'on change les positions.
Senna déclare, devant des témoins: "La pole est à moi. Je sortirais en tête du premier virage, ou personne n'en sortira"

Départ du GP, Prost mieux placé, prend le commandement, mais à l'amorce du virage, Senna plonge à la corde, force le passage, les deux Monoplaces filent droite dans le sable. 

Une nouvelle fois Senna à vu juste. Personne n'est sortie du virage. Il porte une grande part de responsabilité dans cet accrochage, mais en réalité, le responsable, c'est jean marie balestre (toujours sans majuscules) qui une fois encore, décide et ordonne tout. 

 

Monaco: Mansell/F1/90 640 à Massenet

1990_Monaco_F1_90_641_Mansell_Massenet

à la Rascasse, ou comment retirer les feuilles de papier cigarettes contre les rails

1990_Monaco_F1_90_Mansell_Rascasse_1

 

Mansell à Suzuka (derrière, sur la piste)

1990_Suzuka_F1_90_641_Prost_Senna_la_revanche_2_Mansell

 

1990_1_Etats_Unis_Phoenix

1990_2_Bresil

1990_3_San_Marino

1990_4_Monaco

1990_5_Canada

1990_6_Mexique

1990_7_France

1990_8_Angleterre

1990_9_Allemagne

1990_10_Hongrie

1990_11_Belgique

1990_12_Italie

1990_13_Portugal

1990_14_Espagne

1990_15_Japon

1990_16_Australie

.
.
.

 

 

 

 

Posté par SireBruno à 05:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2012

Saison 1989...

11 résultats pris en compte, sur 16 GP

 

41 Victoires... "Plus, Une" qu'il a toujours dit: "Celle que l'on m'a voler"

1989_Suzuka_Senna_41_victoires_plus_Une_1

 

Suzuka 22 Octobre 1989: Dans la série "les scandales de la F1" (acte deux)

 À 6 tours du drapeau à damiers au 47e tour, Senna porte une attaque sans parade sur Prost, il débouche du virage 130° coller derrière la Mc Laren jumelle, et va la passée. Prost, sort de sa trajectoire et donne un premier coup de volant pour défendre sa place. Normal! Puis reviens sur sa gauche, pour aborder la chicane sur la droite, mais Senna ne bouge pas il a reprit encore une dizaine de mètres. Prost reviens sur sa droite, redonne un second coup de volant, Senna est à ses côtés. Prost à juste la moitié d'un capot d'avance, mais Senna est à l'intérieur, il va prendre le commandement, mais le français insiste et donne un dernier coup de volant, les deux Monoplaces s'accrochent et restent sur place.

Prost déboucle ses sangles, il n'a pas besoin de terminer le GP, il est Champion du monde, si le Brésilien ne gagne pas.

Les commissaires de piste accourent pour dégager les deux voitures qui obstruent la piste. Senna qui est toujours au volant est dégagé et pousser, il peut donc repartir, et c'est ce qu'il fait. Il file tout droit en coupant la chicane.

(À ce moment là, c'est dans la salle ou se trouvent les journalistes que va se jouer le GP)

Senna boucle le 48e tour, rentre au box pour changer son capot avant, et repart à l'assaut de Nannini/ Benetton qui entre temps à prit le commandement. Deux tours plus tard, sans coup férir, il passe l'italien au même endroit, et de la même façon dont il avait attaquer Prost quatre tours plus tôt et remporte le GP du Japon.

Mais depuis maintenant 1/4 d'heure, un homme omnipotent dictateur multi-président de  toutes le fédérations automobile est dans la salle du directeur de course, et lui intime l'ordre de déclasser le Bresilien. La direction de course refuse, car aucune charge n'impose une telle sanction. Ayrton Senna à remporté le GP du Japon. Mais, jean marie balestre (qui se croit toujours sous l'occupation Allemande) ordonne le déclassement du brésilien, et offre ainsi un superbe cadeau de Noël à son copain Alain Prost.

Le podium est en suspend, et il faudra attendre environ 20 bonnes minutes pour que la décision scandaleuse arrive. Senna est déclasser!!!

Pour quelle raison??? Aujourd'hui encore, personne ne peux répondre à cette question.

1° On a invoquer le fait que Senna à couper la chicane.

Mais à cette époque aucune sanction n'a jamais été prise pour ce fait. À chaque GP un ou plusieurs pilotes coupaient une chicane pour telle ou telle raison. Lors du procès en appel de l'Équipe Mc Laren, des videos ont été apportées à la cour, dont une ou Alain Prost avait coupée la chicane avant les stands à Imola à la poursuite de Senna, sans sanction. 

2° On a invoquer le fait que les commissaires de piste, ont poussés la Mc Laren pour la faire repartir.

Idem, à cette époque les commissaires étaient dans l'obligation de dégager une voiture qui génait le déroulement de la course, sans, là aussi qu'aucune sanction ne soit prise. la preuve en est, que, dès le premier Grand Prix de la saison suivante en 1990, toute voiture qui recevrait une aide extérieur, même d'un commissaire se verrait disqualifier. Nelson Piquet/ Lotus, en a été la première victime à Monaco lors du GP en 1990. Alors qu'il est malade, il fait un TàQ à la Gare, et déboucle ses ceintures pour abandonner. Mais les commissaires très prompt en Principauté le remette dans le bon sens et il repart pour rentrer au stand. Ses mécanos s'aperçoivent qu'il est détaché, le rattache et le renvoie en piste. Deux tours plus tard il reçoit le drapeau noir pour disqualification.

3° On a (même) invoquer le fait que pour dépasser Prost, Senna avait franchi avec ses roues droites la ligne qui démarque la piste à l'entrée des stands.

Mais là aussi, aucun point du règlement ne l'interdisait. Toutes les annése, en Août, des dizaines, voire toutes les F1 franchissaient cette ligne sur l'Hungaroring, à la sortie de l'avant dernière épingle pour conserver une vitesse maxi. Et personne n'a jamais été sanctionné.

 

Jacarepagua: Mansell/F1/89-640. Premier GP et première victoire chez Ferrari, du dernier pilote à avoir été engager par Enzo.

 1989_Jacarepagua_F1_89_640_Mansell_12

Hungaroring: Mansell/F1/89-640

1989_Hungaroring_F1_89_640_Mansell_3

 

Estoril:

1989_Estoril_depart_1

Berger/F1/89-640

1989_Estoril_F1_89_640_Berger_2

 

1989_1_Bresil

1989_2_San_Marino

1989_3_Monaco

1989_4_Mexique

1989_5_Etats_Unis_Phoenix

1989_6_Canada

1989_7_France

1989_8_Angleterre

1989_9_Allemagne

1989_10_Hongrie

1989_11_Belgique

1989_12_Italie

1989_13_Portugal

1989_14_Espagne

1989_15_Japon

1989_16_Australie

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 04:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2012

Saison 1988...

11 résultats pris en compte, sur 16 GP

 

Hungaroring: Alboreto & Berger/ F1 87/88C

1988_Hungaroring_F1_87_88C_Alboreto_Berger

Silvertone Jeudi:

Mansell: "Désolé Michele, je prends ta voiture l'an prochain"  Alboreto à Nigel: "Mais... C'est moi qui suis désolé pour toi, la nouvelle boite c'est une catastrophe"

1988_Silverstone_Alboreto_Mansell_jeudi

Mansell à Berger: "C'est vrai vous avez de gros problèmes avec la boite electrohydroaulique"

1988_Silverstone_Mansell_Berger_jeudi

Monza: pour l'unique Victoire non Mc Laren de la saison

1988_Monza_F1_87_88C_Berger_Alboreto_2

1988_Monza_F1_87_88C_Berger_3

 

1988_1_Bresil

1988_2_San_Marino

1988_3_Monaco

1988_4_Mexique

1988_5_Canada

1988_6_Etats_Unis_Detroit

1988_7_France

1988_8_Angleterre

1988_9_Allemagne

1988_10_Hongrie

1988_11_Belgique

1988_12_Italie

1988_13_Portugal

1988_14_Espagne

1988_15_Japon

1988_16_Australie

.
.
.

 

 

Posté par SireBruno à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2012

Saison 1987...

11 résultats pris en compte, sur 16 GP

 

Le Castelet: Mansell, Piquet/Williams

1987_Castelet_Mansell_Piquet

Detroit: John Barnard & Gerhart Berger 

1987_Detroit_Berger_Barnard

Senna/Lotus

1987_Detroit_Senna

 

Silverstone: Alboreto & Maurizio Nardon

1987_Silverstone_F1_87_Alboreto_Nardon

Spa: Alboreto/ F1/87

1987_Spa_F1_87_Alboreto_1

 

Suzuka et Adelaide: coup double pour Berger/ F1/87

1987_Suzuka_F1_87_Berger_2

1987_Adelaide_F1_87_Berger_3

 

1987_1_Bresil

1987_2_San_Marino

1987_3_Belgique

1987_4_Monaco

1987_5_Etats_Unis_Detroit

1987_6_France

1987_7_Angleterre

1987_8_Allemagne

1987_9_Hongrie

1987_10_Autriche

1987_11_Italie

1987_12_Portugal

1987_13_Espagne

1987_14_Mexique

1987_15_Japon

1987_16_Australie

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 juillet 2012

Saison 1986...

11 résultats pris en compte, sur 16 GP

 

Imola: Alboreto/ F1/86

1986_Imola_F1_86_Alboreto

Detroit: problème de casque pour Johansson/ F1/86

1986_Detroit_F1_86_Johansson_casque_a_Mansell_1

1986_Detroit_F1_86_Johansson_casque_a_Mansell_2

 

1986_1_Bresil

1986_2_Espagne

1986_3_San_Marino

1986_4_Monaco

1986_5_Belgique

1986_6_Canada

1986_7_Etats_Unis_Detroit

1986_8_France

1986_9_Angleterre

1986_10_Allemagne

1986_11_Hongrie

1986_12_Autriche

1986_13_Italie

1986_14_Portugal

1986_15_Mexique

1986_16_Australie

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 05:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2012

M à J...

Rajout de photos sur tout les albums.

 

1954_Agadir_375_Plus_Farina_0386

Entre autres: 1954: Agadir 375 Plus/Nino Farina "0386AM

 

 

1964_GP_Angola_250_GTO_Peixinho_3607_7

1964: GP Angola 250 GTO/Peixinho "3607GT"

 

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Saison 1985...

11 résultats pris en compte, sur 16 GP

 

Jacarepagua: René Arnoux/ 156/85

1985_Jacarepagua_156_85_Arnoux

 

Spa, Mai: le non GP

1985_Spa_mai_Scuderia_le_non_Grand_Prix_02

 

Nurburgring: Alboreto/ 156/85

1985_Nurburgring_156_85_Alboreto_1

Spa, Septembre: Stefan Johansson/ 156/85

1985_Spa_septembre_156_85_Johansson

 

1985_1_Bresil

1985_2_Portugal

1985_3_San_Marino

1985_4_Monaco

1985_5_Canada

1985_6_Etats_Unis_Detroit

1985_7_France

1985_8_Angleterre

1985_9_Allemagne

1985_10_Autriche

1985_11_Hollande

1985_12_Italie

1985_13_Belgique

1985_14_Europe

1985_15_Afrique_du_Sud

1985_16_Australie

.

.

.

 

Posté par SireBruno à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juillet 2012

Saison 1984...

11 résultats pris en compte, sur 16 GP

 

Zolder: Michele Alboreto/ 126 C4

1984_Zolder_126_C4_Alboreto_2_pit_stop

 

Zeltweg: Arnoux/ 126 C4

1984_Zeltweg_126_C4_Arnoux

 

Estoril: ALboreto/ 126 C4 M

1984_Estoril_126_C4_M_Alboreto

 

1984_1_Bresil

1984_2_Afrique_du_Sud

1984_3_Belgique

1984_4_San_Marino

1984_5_France

1984_6_Monaco

1984_7_Canada

1984_8_Etats_Unis_Detroit

1984_9_Etats_Unis_Dallas

1984_10_Angleterre

1984_11_Allemagne

1984_12_Autriche

1984_13_Hollande

1984_14_Italie

1984_15_Europe

1984_16_Portugal

 

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2012

Gianni Marzotto e morto

E' morto il conte Gianni Marzotto
l'imprenditore che vinse la Mille Miglia

 

Il conte Giannino Marzotto, morto oggi dopo una lunga malattia, figlio del conte Gaetano, è stato protagonista nel campo industriale come in quello sportivo e nel mecenatismo.

Nato a Valdagno il 13 aprile del 1928, a 18 anni era già a fianco del padre nella "Manifattura Lane G. Marzotto&F. Spa" di Valdagno divenendone, dopo la laurea in Legge nel 1950, direttore centrale nel 1953 e consigliere delegato nel 1956. Divenuto presidente dell'industria che porta il nome di famiglia nel 1968 si dimise l'anno successivo per dedicarsi alla ricerca, concorrendo, tra le altre cose, al rilancio della 'Necchi' di Pavia di cui è stato vice presidente.

Oltre al lavoro, la sua grande passione sin da giovane è stata quella per i motori, la velocità, l'aviazione, l'alpinismo, la pesca subacquea. Nel 1950 e nel 1953, a 22 e 25 anni, vinse, in coppia con Marco Crosara, la Mille Miglia e si piazzò 5° assoluto alla '24 ore' di Les Mans. Per la celebre corsa italiana, l'amico Enzo Ferrari gli costruì la Ferrari 'Uovo', con una carrozzeria tondeggiante. Nella gara del 1950 si presentò alla partenza in giacca, camicia e cravatta, e quell'edizione passò alla storia come la 'corsa in doppiopetto'.

Celebri poi gli appuntamenti culturali e mondani ospitati dal Conte nella sua villa Trissino, sulle colline dell'omonimo centro vicentino. Negli ultimi decenni a villa Colombara di Trissino, ex sede del suo aeroporto privato, Giannino Marzotto aveva promosso le 'Feste dello sport' dedicate ai campioni olimpici vicentini e veneti e a quanti avevano indossato la maglia azzurra sia alle olimpiadi che nei campionati mondiali di ogni disciplina.

Negli ultimi anni il conte aveva ideato e organizzato, sempre alla 'Colombara', la 'Festa dell'accoglienza' in onore degli immigrati e contribuito al rilancio del premio intitolato al padre e dedicato alle idee innovative e alla creatività.

source

 

1953_54_le_Conte_Marzotto_G

 

Coppa Gallenga, Vermicino Rocca di Papa 1949.

1949_Vermicino_rocca_di_papa_166_MM_G_Marzotto_0022M_3

 

Gianni_Marzotto

.
.
.

 

Posté par SireBruno à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]