29 novembre 2010

29 Novembre 1964. . .

Encore un Criterium des Cevennes, mais cette fois l'année précédente.

18em place et 1er en GT pour:
Sylvain Garant et Branco Stoikovitch sur 250 GTO "3769GT"

.
.
.

Posté par SireBruno à 03:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 novembre 2010

28 Novembre 1965. . .

Criterium des Cevennes

victoire en GT de
Guy Rivillon "Corentin" et Desbonnet sur 250 GTO "3451GT"

© inconue
1965_Cevennes_250_GTO_Rivillon_Desbonnets

Posté par SireBruno à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2010

Un p'tit Canon. . .

Johnny Rives, avait demander une fois à Enzo Ferrari, quel était le secret de sa longévité, auquel Enzo avait répondu:
"Un peu de tout, sans en abuser"

Avec John Surtees et Franco Gozzi, à Maranello 1964:

1964_Enzo_Surtees_Gozzi_Maranello

Posté par SireBruno à 11:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 novembre 2010

25 Novembre 1951. . .

Carrera Panamericana, doublé avec

Piero Taruffi et Luigi Chinetti/ 212 Inter coupe Vignale n° 34 "0171E
devant
Alberto Ascari et Luigi "Gigi" Villoresi/ Inter coupe Vignale n°9 "0161EL"

source "L'automobile 1966"
1951_Panamericana_212_Inter_Taruffi_Chinetti_2

© inconue
1951_Panamericana_212_Inter_Ascari_Villoresi

Posté par SireBruno à 04:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2010

24 Novembre 1963. . .

Coppa Fisa à Monza,

Vainqueur en GT: Gianni Bulgari/ 250 GTO n° 254 "3413GT" 5em absolu.
Second en GT: Fernado Pagliarini/250 GTO "3607GT" 6em absolu.
Troisième en GT: Gianni Roghi/250 GT Berlinetta "2209GT" 7em absolu.

Posté par SireBruno à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 novembre 2010

Abu Dhabi 2010. . .

Clôture de la saison de F1, qui me laisse un gout amère dans la bouche, car comme disait Louis Jouvet dans Quai des Orfèvre:
"On croit toujours qu'on tient une affaire en or, et finalement ça se termine en pipi d'chat!"

Trois choses, pour ce dernier GP, qui restera dans ma mémoire, et pour très longtemps:

1° Je ne comprends pas comment la FIA peut influencer le championnat du monde lors de la dernière course de la saison. (qui pourtant n'a pas été influencer)
  Quand Red-Bull décide très tôt de faire rentrer Webber (même s'il a toucher un mur avec sa roue arr d) pour changer ses pneus, il savent qu'il va ressortir très loin et perdre un temps précieux sur les 4 hommes qui étaient devant lui à ce moment (à eux de gérer ça pas aux autres)
Il ressort à la 17e place, derrière Alguersuari, qui s'écarte pour le laisser passer (car il joue le titre mondial!!!) ça, ça m'trou l'cul. Pas normal, il sont tout les deux dans le même tour. Deux rondes plus tard, c'est au tour de Massa de ressortir derrière le même pilote qui va le garder 42 tours durant derrière lui. et pourquoi??? Lui, il ne joue pas le titre mondial. Il se démerde.
La course est fausser à partir de ce moment là, car Massa peux passer Webber, et aider son coéquipier.
Et tout ça pourquoi? Parce qu'au briefring le directeur de course, c'est à dire la FIA, demande aux jeunes pilotes (qui savent qu'ils risquent très gros) de faire attention à ne pas gener le déroulement de la course entre ceux qui jouent le titre mondial.


2° C'était mon 689e GP, et des erreurs j'en ai vu de toutes part, même lors des GP ou se jouait le titre mondial, mais comme celle là, jamais. Jamais j'ai vu ça, et je ne crois pas que je reverrais ça un jour.
Alonso était quatrième au moment ou un fou à décider de le faire rentrer, en sachant lui aussi qu'il ressortirait 16e ou 17e, et qu'il perdrait un temps fou pour revenir à la quatrième place, d'autant plus qu'à ce moment il y avait Rosberg, Petrov et Alguersuari devant lui, car ils avaient changer leurs pneus, lors de l'entrée en piste de la SC. Ils disent maintenant qu'ils ont calquer leur course sur Webber.
C'est n'importe quoi. La preuve, Webber termine lui aussi derrière Petrov et Rosberg, il aurait fait comme Alonso, il serait rester derrière. Les trois hommes de tête ont terminer aux places qu'ils occupaient avant leur pit-stop. Alonso aurait fait la même chose, et serait champion du monde.

Quand Webber et sortit après son arrêt pour changer ses pneus, il est ressortit derrière Rosberg, Petrov et Alguersuari,  Alonso, ne pouvait au mieux que sortir devant Webber. Cela signifiait qu'à ce moment là, il était en 7em position (si l'on ne prenait pas en compte les hommes qui devaient encore effectuer leur arrêt pneus) , soit trois places à récupérer sur la piste. Que pensaient-ils chez Ferrari! que ces trois hommes allaient s'écarter pour ne pas fausser le championnat du monde?

Ou alors. . .  ou alors chez Ferrari. . .  Piero qui était là, leur à demander de sacrifier leur course, car il est comme son père Enzo, intègre. Sacrifier leur course pour ne pas avoir les critiques des média du monde entier, y comprit la majorité du paddock et des pilotes, car Alonso aurait remporter le titre avec moins de 7 pts d'avance. Je ne vous fait pas un dessin du circuit d'Hockeinheim.


3° Je pense que la FIA devait aujourd'hui modifier le règlement sportif et interdire toute strategie conduisant à inverser les positions en course entre deux pilotes d'une même équipe, car la preuve vient d'être apporter aujourd'hui.
Si Red-Bull aurait inverser les position lors du dernier GP à Interlagos pour permettre à Webber de s'approche à 1 pts d'Alonso,
les deux pilotes Red-Bull seraient aujourd'hui battu. Ils ont les moyens de savoir s'il y à "triche" de la part d'une équipe, radio, données ordinateurs moteur/ freins/ boite/ chassis. Si un pilote modifie sa façon de conduire ils le savent, et retirent les pts des deux voitures.

Et là, je dois tirer un immense coup de chapeau à toute l'Équipe Red-Bull pour leur intégritée.
Chapeau bas Messiers. Chapeau. Chapeau à Vettel, qui pourtant est l'homme qui me plait le moins parmis les cinq prétendants, avec Button.
Ce soir, j'ai une pensée, non pas pour Alonso, car lui aussi est fautif dans cette affaire, c'est lui qui est au volant de Sa voiture sur la piste, et qui sait qu'il suit le rythme des hommes qui sont devant lui et qu'il gère la voiture qui se trouve derrière (Webber) en l'occurence.
Non. Ce soir j'ai une pensée pour Mark Webber, qui à perdu le titre mondial qu'il méritait tout autant que Vettel, et qui en plus s'est fait monter dessus par son équipe. L'an prochain, je crains qu'il soit à la rue.

Une quatrième chose, il y a deux trois ans cette F1 me plaisais de moins en moins et je m'en éloignait toujours plus. Cette saison, m'aura réconcilier avec elle. Pourvu que ça dure.

16em tour, Alonso repart après son pit-stop. "Le titre est jouer. Vettel sera champion du monde, sauf catastrophe" C'est ce que je me suis dit, et comme d'hab je ne me suis pas tromper. Fait chier!!!

2010_Abu_Dhabi_F10_Alonso

Des regrets pour l'éternité:

2010_Abu_Dhabi_Alonso

Podium avec les trois derniers titrés, Hamilton en 2008, Vettel le nouveau  et Button qui cède son titre 2009.

2010_Abu_Dhabi_Hamilton_Vettel_Button

à plus, le 13 Mars 2011 à Barhein. 14h précises.
Bruno

Posté par SireBruno à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2010

Dimanche prochain. . .

Sur le circuit de Yas-Marina se déroulera le Grand Prix d'Abu-Dhabi clôture de la saison 2010 de F1.

Fernando Alonso, va t-il (comme Kimi Raikkonen en 2007) taper les deux pilotes Red-Bull qui se sont entre déchirés toute la saison?
Va t-il (comme Kimi Raikkonen en 2007) remporter le titre mondial pour sa première saison chez Ferrari. . .
Après avoir (comme Kimi Raikkonen en 2007) remporter son premier GP au sein de la Scuderia, lors de l'ouverture de la saison.

Une chose est certaine, avec 8 points d'avance sur Webber et 15 sur Vettel, il est le mieux placer pour être titrer.
Pour cela une seconde place lui suffit, quelque soit le classement des deux pilotes Red-Bull, voir un podium si Webber ne l'emporte pas.
Et même si j'aimerais bien voir Mark Webber remporter le titre mondial, car il joue là son ultime carte pour réaliser l'objectif que tout pilote de F1 se fixe, j'attends la victoire du pilote Ferrari.
Tout peux toujours arriver en F1, donc, je n'oublie pas qu'un quatrième homme pourrait mettre tout le monde d'accord.
Lewis Hamilton/Mc Laren, même s'il faudrait un sacré concours de circonstances pour qu'il remporte son second titre mondial.

GP de Corée 2010:

2010_Yeogam_F10_Alonso_1

2010_Yeogam_F10_Alonso_2

2010_Yeogam_F10_Alonso_4

RdV Dimanche à partir de 14h, ce sera mon 589em GP depuis le GP d'Espagne 1968 à Jarama.

ce_sera_mon_589em_GP

Posté par SireBruno à 19:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 octobre 2010

Noubliez pas. . .

La nuit prochaine, de vous lever, de façon a mettre vos montres, pendules et chronos, sur 2h.
Ensuite, vous pourrez vous recoucher et dormir une heure de plus.

a_3h_il_sera_2h

Posté par SireBruno à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2010

Le 24 Octobre 1948. . . 24/10/2010

Il y à tout juste soixante deux ans, le 24 Octobre 1948, Ferrari remportait sa première victoire en Formule 1

24/10/1948:   GP del lago di Garda FL circuit de Salo

Giuseppe "Nino" Farina    sur 125 F1 "Compressore"   "04/06C". n°6 - 1er

1948_Lac_de_Garda_125_F1_04_06C_Farina

Conte Bruno Sterzi. 166 Spider Corsa A   "001S". n°34 - 2em

Soave Besana. 166 C Spider   04C - 4em

Clemente Biondetti/ Ferdinando Righetti. "166 SC" n° 20 - 6em

Prince Igor Troubetskoy. 166 SC 006i" 8em

Luigi "Gigi" Villoresi. 166 F2. n°4 - np

 

62 ans plus tard, rien à changer, Ferrari se trouve toujours sur le devant de la scène, et remporte le Grand Prix de Corée

à Yéomgan, avec Fernando Alonso sur la F10, Felipe Massa complète ce résultat en obtenant la troisième place sur le podium.

Avec ce résultat Alonso s'empare de la tête au classement provisoire du championnat du Monde de F1, à deux courses de la clôture de la saison 2010

2010_Yeogam_F10_Alonso_

 

 

               




          8 1

 

 

 

Posté par SireBruno à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

15 octobre 2010

312 T2 "Sei Ruote" . . .

Qui, en réalité n'était pas une 6 roues, mais une 6 pneus. Deux pneus étaient monter sur la jante arrière,
pour diminuer la trainée aérodynamique, et dépasser les 300km/h en pointe. Les essais n'ont pas été concluants et tout s'est arrêter là.

Le 9 Mars 1977, Dario Benuzzi, le pilote essayeur fait faire ses premiers tours de roues à la "Sei Ruote"

1977_Fiorano_312_T2_sei_gomme_Benuzzi

Puis Carlos Reurtemann

1977_Fiorano_312_T2_sei_gomme_Reutemann_1

1977_Fiorano_312_T2_sei_gomme_Reutemann_2

1977_Fiorano_312_T2_sei_gomme_Reutemann_3

1977_Fiorano_312_T2_sei_gomme_Reutemann_4

1977_Fiorano_312_T2_sei_gomme_Reutemann_5


Et enfin Niki Lauda, (tout trois à Fiorano)

1977_Fiorano_Nardo_312_T2_sei_gomme_Lauda_4

1977_Fiorano_Nardo_312_T2_sei_gomme_Lauda_5

Lauda à également essayer la même voiture avec la suspension arr "De Dion" sur l'anneau de vitesse de FIAT à Nardo.

1977_Fiorano_Nardo_312_T2_sei_gomme_Lauda_2


1977_Fiorano_Nardo_312_T2_sei_gomme_Lauda_1

1977_Fiorano_Nardo_312_T2_sei_gomme_Lauda_3



1977_Fiorano_Nardo_312_T2_sei_gomme_Lauda_6

1977_Fiorano_Nardo_312_T2_sei_gomme_Lauda_5

Posté par SireBruno à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]